Google News va se relancer en Espagne “bientôt” après que le changement de la loi de Madrid permet aux entreprises et aux éditeurs de décider comment partager les revenus – RT World News

0
58

Google News fera « bientôt » son retour en Espagne, a déclaré Alphabet, après que le gouvernement du pays a modifié la législation qui permet aux points de vente tiers de négocier directement avec le géant de l’Internet et d’autres plateformes.

Dans un article de blog publié mercredi, le directeur national du géant de la technologie pour l’Espagne, Fuencisla Clemares, a déclaré que « à partir du début de l’année prochaine, Google Actualités fournira des liens vers des articles d’actualité utiles et pertinents. »

Elle a remarqué que “Au cours des prochains mois, nous travaillerons avec les éditeurs pour conclure des accords qui couvrent leurs droits en vertu de la nouvelle loi.”

L’Espagne a adopté mardi une loi européenne sur le droit d’auteur, ouvrant essentiellement la voie à Google News pour faire son retour dans le pays.



Aussi sur rt.com
Google convoqué pour enquête sur une ingérence présumée dans les élections russes, le géant américain de la technologie sera averti de respecter les lois locales


La directive du bloc sur le droit d’auteur, qui doit être appliquée dans tous les États membres, oblige les géants de l’Internet tels que Google et Facebook à partager leurs revenus avec les éditeurs.

La loi supprime également la redevance collective et permet aux entreprises de conclure des accords avec les éditeurs.

Outre le retour du service Google Actualités, “La nouvelle loi sur le droit d’auteur permet aux médias espagnols – grands et petits – de prendre leurs propres décisions sur la façon dont leur contenu peut être découvert et comment ils veulent gagner de l’argent avec ce contenu”, dit Clémarès.



Aussi sur rt.com
Google fait appel de l’amende “disproportionnée” de 500 millions d’euros infligée à la France pour atteinte aux droits d’auteur


Google News a fermé ses portes en Espagne fin 2014 après que Madrid a adopté une loi obligeant Alphabet et d’autres agrégateurs d’informations à payer des frais de licence collectifs pour republier des titres ou des extraits d’articles.

Le gouvernement espagnol a insisté sur le fait que les nouvelles mesures étaient nécessaires car elles « reconnaître le droit des maisons d’édition et des producteurs d’actualités à être rémunérés pour l’utilisation de leur contenu ».

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici