La Suède n’a pas réussi à intégrer les immigrants – Premier ministre – RT World News

0
51

Au milieu de violentes émeutes, Magdalena Andersson a admis de graves failles dans la politique migratoire du pays

La ségrégation dans la société suédoise a disparu »trop loin» et l’intégration des immigrés est «trop pauvre“, a admis jeudi la Première ministre Magdalena Andersson, à la suite des violentes émeutes du début du mois. Les troubles ont éclaté après qu’un politicien anti-musulman, Rasmus Paludan, a annoncé un incendie “visiter” du Coran pendant le mois sacré du Ramadan.

Les émeutes ont vu des dizaines de personnes arrêtées, une école incendiée et plus de 100 policiers blessés, dans un pays où, pendant la crise migratoire de 2015, environ 163 000 migrants ont demandé l’asile – plus de personnes par habitant que dans tout autre pays de l’UE.

Commentant ces événements lors d’une conférence de presse, Andersson a déclaré que «la ségrégation a été autorisée à aller si loin» et qu’il a entraîné l’apparition de «sociétés parallèles” en Suède, vivant dans “des réalités complètement différentes.

Selon Andersson, l’intégration a été «trop pauvre« parce que la société était »trop faible,» et les ressources fournies à la police et aux services sociaux ont été insuffisantes.

Nous devrons réévaluer nos vérités antérieures et prendre des décisions difficiles», a déclaré à la presse le Premier ministre, qui représente le Parti social-démocrate suédois qui dirige le gouvernement depuis 2014.




Le ministre de l’Intégration et de la Migration Anders Ygeman, qui s’exprimait lors de la même conférence de presse, a déclaré à son tour que la question de la criminalité des gangs ne peut être résolue sans aborder le problème de la ségrégation. Par conséquent, a-t-il annoncé, le gouvernement suédois prévoit d’introduire de nouvelles mesures pour renforcer la police et assurer un meilleur contrôle du comportement des jeunes vulnérables.

Toute personne accompagnée doit également répondre à certaines attentes,» a souligné Ygeman. La population suédoise née à l’étranger a doublé au cours des deux dernières décennies et s’élève maintenant à deux millions, soit un cinquième de la population totale du pays. Depuis qu’il a accueilli un nombre record d’immigrants en 2015, et que plus de 40 % des Suédois considèrent ce nombre comme trop élevé (selon une enquête Ipsos en 2016), le gouvernement du pays a mis en place des restrictions qui ont fait de la politique d’immigration du pays l’une des plus strictes. en Europe.

Ces nouvelles mesures, ainsi que l’octroi par l’État de pouvoirs de surveillance supplémentaires à la police, ont attiré les critiques des défenseurs des droits humains, dont Amnesty International.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire