Les États de l’UE font volte-face sur la vaccination obligatoire – News 24

0
127

La République tchèque a inversé le cap sur l’exigence de vaccination Covid d’une administration précédente

La République tchèque a abandonné un programme de vaccination obligatoire pour les personnes de plus de 60 ans et les travailleurs de certains secteurs, un nouveau Premier ministre ayant rejeté le plan à la suite d’une série de protestations contre cette mesure.

Alors qu’une règle sur les vaccins établie par un gouvernement précédent devait entrer en vigueur en mars, l’ancien Premier ministre Andrej Babis a depuis été remplacé par une nouvelle coalition au pouvoir dirigée par le Premier ministre Petr Fiala, qui dit maintenant que la politique ne sera pas mise en œuvre après tout. .

“Nous avons convenu que la vaccination contre le Covid-19 ne sera pas obligatoire”, Fiala a déclaré mercredi, affirmant qu’environ 90% de ceux qui auraient été couverts par l’exigence ont déjà été vaccinés.




L’administration précédente a ordonné le mandat avant qu’il ne soit remplacé en décembre, au milieu d’un pic de cas liés à la variante Omicron. Cependant, les décès et les hospitalisations n’ont connu qu’une brève augmentation avant de chuter – conformément aux preuves, la mutation produit des symptômes plus légers que les souches précédentes. La règle se serait appliquée aux résidents âgés, ainsi qu’aux travailleurs de la santé, aux policiers, aux pompiers et aux étudiants en médecine.

Plus tôt ce mois-ci, des milliers de personnes se sont rassemblées dans la capitale tchèque pour protester contre la mesure de vaccination obligatoire, à l’image de manifestations similaires ailleurs en Europe. Un peu moins de 63% des Tchèques sont considérés comme complètement immunisés, en dessous de la moyenne de l’Union européenne de 69,4%.

La décision de supprimer l’exigence est intervenue le même jour que le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que la poussée britannique d’Omicron avait atteint son apogée, annonçant que les règles de masquage du pays et le système de «passeport» Covid-19 prendraient fin la semaine prochaine. Au lieu de cela, le gouvernement se contentera de “suggérer” que les résidents portent des masques faciaux en public, mais “Ne plus criminaliser quiconque choisit de ne pas les porter.”

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire