Quatre décennies après “Le jour d’après”

0
168
Date : 14 juin 2022
Heure : 17 h HE/14 h HP

l’invasion russe de L’Ukraine et ses menaces contre les États-Unis et l’OTAN ont fait de la guerre nucléaire une question prioritaire pour les Américains une fois de plus. Près de 70 % des Américains s’inquiètent désormais d’une attaque nucléaire, un niveau d’inquiétude sans précédent depuis la guerre froide.

À l’époque, le risque omniprésent d’anéantissement nucléaire faisait partie de la culture populaire. Un dimanche soir de 1983, plus de 100 millions de personnes aux États-Unis ont regardé le film d’ABC “The Day After”. Le film a dramatisé le récit fictif d’une ville du Kansas prise dans la terreur d’une guerre nucléaire entre les États-Unis et l’Union soviétique. Le film aurait conduit le président de l’époque, Ronald Reagan, à soutenir son premier accord de contrôle des armements avec l’URSS, le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (dont le président Donald Trump s’est retiré en 2019).

Veuillez nous rejoindre pour une conversation virtuelle en direct avec Jeff Daniels, qui a réalisé un documentaire sur la réalisation de “The Day After” et son impact; Katrina vanden Heuvel, éditrice de The Nation et membre du conseil d’administration du Quincy Institute for Responsible Statecraft ; et l’experte en armes nucléaires Sharon K. Weiner pour explorer l’histoire et l’héritage du film et ses leçons pour aujourd’hui. Nausicaa Renner, rédactrice politique principale à The Intercept, modérera.

Cet événement est coparrainé par The Intercept, le Quincy Institute et The Nation.

La source: theintercept.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire