REGARDEZ la police pulvérisant du poivre sur des « hooligans violents » lors d’une marche anti-confinement — RT World News

0
105

Les autorités affirment que les agents ont utilisé l’irritant après avoir été bombardés de pavés et de bouteilles

Des manifestations ont éclaté dans l’État allemand de Saxe lundi soir, avec trois officiers de la ville de Bautzen blessés après que les manifestants anti-verrouillage ont bombardé la police de pavés et de bouteilles.

La violence à Bautzen s’est intensifiée lorsque les forces de l’ordre ont tenté d’interrompre une marche, avec environ 600 manifestants descendus dans les rues de la ville pour exprimer leur colère contre les mesures de restriction de Covid.

La police a décrit 150 à 200 participants comme «hooligans violents et personnes issues des cercles de droite.« Selon les autorités, les agents ont dû utiliser »violence physique simple» et ont déployé du gaz poivré lorsque trois manifestants ont tenté de forcer un cordon de police. En conséquence, un manifestant a souffert d’une crise d’asthme.

Dans la ville saxonne de Freiberg, un total d’environ 700 manifestants anti-verrouillage s’étaient également rassemblés lundi soir, la police à un moment donné positionnant leurs véhicules pour former un cordon sur le chemin de la foule. Cependant, un groupe de 100 manifestants a tenté de franchir l’obstacle, endommageant un véhicule au passage. Une personne aurait été détenue en lien avec cet épisode. Dans la foulée du rassemblement, un porte-parole de la police a averti qu’il y avait eu un “potentiel accru de violence» parmi les manifestants.

Pendant ce temps, environ 300 personnes sont descendues dans les rues de Dresde, où l’on a signalé qu’un journaliste suisse aurait été agressé.

Des contre-manifestations ont également eu lieu et la police s’est insérée entre les camps opposés pour éviter une confrontation physique.




Les restrictions de Covid-19 limitent actuellement les rassemblements en plein air de plus de 10 personnes en Saxe.

Des manifestations similaires ont eu lieu en Thuringe, avec un total de 17 000 personnes participant à travers la région, et dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale, où 15 000 manifestants se sont rassemblés dans 20 endroits. La police a également déployé du gaz poivré dans la ville de Rostock et des rassemblements similaires ont été signalés en Bavière, en Hesse et en Rhénanie-Palatinat.

Les autorités enquêtent également après qu’un individu a été repéré lors d’une marche dans la ville de Grimma portant une étoile de David avec le mot “non vacciné» inscrit dessus.

La ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, s’est déclarée préoccupée par ce qu’elle a décrit comme un afflux d’extrémistes de droite. S’exprimant sur la chaîne ZDF, Faeser a exhorté les manifestants anti-verrouillage à “se demandent avec quel genre de personnes ils sortent dans la rue.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire