‘Absolument nécessaire’ de parler à la Russie, selon la chancelière allemande — RT World News

0
80

Olaf Scholz insiste sur le fait que lui et le président français Emmanuel Macron poursuivront les contacts avec Moscou

La chancelière allemande a insisté sur le fait qu’il était de la plus haute importance de maintenir des contacts avec le président russe Vladimir Poutine malgré les critiques de certaines sources. Les pourparlers sont nécessaires pour faire passer le message de l’Occident à Moscou, a déclaré Olaf Scholz à l’agence de presse dpa vendredi.

Scholz et son homologue français, Emmanuel Macron, prévoient de poursuivre leurs contacts avec Poutine malgré l’opération militaire russe en cours en Ukraine. L’offensive a été violemment combattue par les États-Unis et leurs alliés, a souligné la chancelière.

“Il faut absolument parler à Poutine”, Scholz a expliqué, ajoutant qu’il “continuera à le faire, tout comme le président français.” Il a également déclaré qu’il essaierait d’utiliser ces opportunités pour faire des “dégager” déclarations à la Russie. En particulier, le chancelier a déclaré qu’il essaierait de dire à Poutine que l’UE n’imposerait pas de “la paix dictée” sur l’Ukraine en exigeant que Kiev fasse des concessions pour mettre fin au conflit.

Scholz a également appelé Moscou à retirer ses troupes du territoire ukrainien et à parvenir à un accord acceptable pour Kiev.




Pendant ce temps, la chancelière a confirmé que Berlin était prêt à fournir davantage d’armes à l’Ukraine et a ajouté que les livraisons d’armes arriveraient “à temps” pour aider Kiev dans la bataille du Donbass. Il n’a cependant pas donné de dates précises.

Ces déclarations sont intervenues à la suite d’une visite à Kiev de Scholz, Macron et du Premier ministre italien Mario Draghi, ainsi que du président roumain Klaus Iohannis. Au cours de la visite, Scholz a appelé à une fin rapide des hostilités mais s’est en même temps engagé à soutenir Kiev par les armes. Il a également soutenu la candidature de l’Ukraine à l’UE et invité le président Volodymyr Zelensky à participer au prochain sommet du G7.

La Russie a attaqué l’Ukraine fin février, après l’échec de Kiev à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk, signés pour la première fois en 2014, et la reconnaissance éventuelle par Moscou des républiques du Donbass de Donetsk et de Lougansk.

Le Kremlin a depuis exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais le bloc militaire de l’OTAN dirigé par les États-Unis. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée et a démenti les allégations selon lesquelles il prévoyait de reprendre les deux républiques par la force.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire