Canon à eau et gaz lacrymogène déployés au milieu des manifestations chaotiques de Covid-19 à Bruxelles — RT World News

0
180

Des milliers de personnes ont défilé dimanche dans les rues de Bruxelles, la capitale belge, pour protester contre les nouvelles restrictions de Covid-19. Un groupe de manifestants a affronté la police, qui a riposté avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

Quelque 8.000 personnes se sont garées dimanche dans les rues de Bruxelles, selon les estimations de la police. Les participants ont condamné les politiques du gouvernement contre le Covid-19, notamment la vaccination et le déploiement d’un laissez-passer sanitaire contre le coronavirus, qui, selon eux, portent atteinte aux droits et libertés de l’homme.

Les manifestants ont été escortés par une importante force de police, l’événement s’est déroulé dans l’ensemble de manière pacifique et seuls des jets d’objets sporadiques sur les agents ont été signalés. Les manifestants ont été vus portant des pancartes assorties, lisant « Covid est un génocide organisé », « QR = croix gammée », « Unis pour notre liberté, nos droits et nos enfants », etc.

Alors que la majorité des manifestants se sont apparemment dispersés de leur propre chef après la fin de l’événement, un groupe plus restreint de manifestants tapageurs s’est heurté à une lourde barricade de police gardant le périmètre du quartier européen de Bruxelles, abritant la Commission européenne et d’autres bâtiments eurocrates.

Des images de la scène ont montré les manifestants bombardant des policiers avec des fusées éclairantes, des feux d’artifice et d’autres objets. Les forces de l’ordre ont répondu avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau, avec au moins un manifestant vu renversé et emporté par le jet d’eau. La police a exhorté la foule à se disperser, menaçant d’arrêter ceux qui n’obtempéreraient pas.

Les manifestations contre les restrictions anti-coronavirus se poursuivent pour le troisième week-end consécutif à Bruxelles, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la ville pour condamner les politiques gouvernementales. Avant le nouveau cycle de manifestations, Bruxelles a annoncé de nouvelles restrictions visant à lutter contre la propagation de Covid-19 et de sa variante récemment détectée, Omicron.

Les nouvelles mesures incluent le port obligatoire du masque pour les enfants dès l’âge de six ans, ainsi que la limitation des événements en salle à 200 participants. Le gouvernement a également annoncé la fermeture, une semaine plus tôt, des garderies et des écoles pour les prochaines vacances, invoquant la situation du coronavirus.

Au cours de la semaine dernière, quelque 17 800 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés dans le pays en moyenne chaque jour. La Belgique, une nation de quelque 11,5 millions d’habitants, a enregistré plus de 1,8 million de cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, avec plus de 27 000 personnes succombant à la maladie.



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire