Cassidy Hutchinson a donné le témoignage dont nous avions besoin il y a 15 mois – Mother Jones

0
106

Rod Lamkey / CNP via ZUMA Press Wire

Les faits comptent : Inscrivez-vous gratuitement Mère Jones Quotidien bulletin. Soutenez nos rapports à but non lucratif. Abonnez-vous à notre magazine imprimé.

Le témoignage de Cassidy Hutchinson devant le comité du 6 janvier mardi était extraordinaire. Hutchinson, ancienne assistante principale du chef de cabinet de la Maison Blanche, Mark Meadows, était aux premières loges de la tentative de coup d’État et, pendant plusieurs heures, elle a décrit l’insistance du président Donald Trump pour que les partisans armés soient autorisés à assister à son rassemblement ; son désir de rejoindre lui-même la foule violente; sa tentative de littéralement prendre le volant du cortège ; son agression présumée contre l’officier des services secrets qui l’a arrêté; et le soutien de Trump aux chants des manifestants « accrochez Mike Pence ».

Hutchinson n’a que 25 ans – Washington a une propension inhabituelle à confier ses plus grandes responsabilités aux octogénaires ou à la vingtaine – et son apparition en personne était d’autant plus remarquable à la lumière de l’absence de son patron, Meadows, 62 ans, qui a refusé de coopérer avec une citation à comparaître du Congrès, mais a publié un livre. Dans le récit de Hutchinson, elle est devenue de plus en plus frustrée par ce qui se passait le 6 janvier, tandis que son patron était assis les bras croisés, faisant défiler son téléphone. C’était une «femme courageuse», a déclaré le représentant Bennie Thompson (D-Miss.) Dans son allocution de clôture. Alors que d’autres laquais de Trumpworld ont plaidé la Cinquième, Hutchinson a illuminé l’intérieur du bunker du président du 6 janvier et ses murs tachés de ketchup.

Mais peut-être devrions-nous être un peu plus précis sur l’application de l’étiquette “héros” à quiconque a passé autant de temps dans l’orbite de Trump, qu’il s’agisse d’un membre du personnel, d’un vice-président ou d’un membre du cabinet. Hutchinson s’est engagée pour aider une autocrate en herbe à exercer le pouvoir – elle n’est pas allée sous couverture. Ce n’était pas exactement un mystère que Donald Trump était un crétin vindicatif qui encourageait les actes de violence parmi ses partisans et traitait tout le monde sur son orbite comme des ordures. Ceux-ci étaient connus bien avant le 6 janvier. Ils étaient également connus bien avant le 8 novembre 2016. Beaucoup de gens ont été très clairs à ce sujet. Et elle s’y est accrochée au cours d’un coup d’État au ralenti assez facile à voir se produire de l’extérieur. Il était apparemment encore plus facile de voir ce qui se passait depuis le à l’intérieur. Fournir un compte rendu honnête de ces jours est le seuil minimum de responsabilité auquel le public est redevable après tout cela.

Et toutes les réponses de quiconque à la Maison Blanche ce jour-là auraient pu être exponentiellement plus utiles si elles étaient arrivées plus tôt. En tant que Benjy Sarlin de NBC News c’est noté, le type d’informations que nous avons appris mardi aurait été très utile lors du deuxième procès de destitution de Trump, lorsque le Sénat a eu l’occasion d’empêcher le président d’exercer à nouveau des fonctions fédérales. Cela fait 15 mois depuis.

En coopérant avec le comité, Hutchinson mettait en péril au moins certaines perspectives d’emploi futures; les informateurs de la mafia ne sont généralement pas invités à retourner travailler pour la mafia. Du côté positif : ils ne travaillent plus pour la mafia. Le témoignage de Hutchinson était historique et captivant, et il pourrait bien briser le barrage de silence derrière lequel ses collègues (y compris son ancien patron, Meadows) se sont cachés. Mais si Hutchinson était héroïque, ce n’était que selon la définition la plus Washington – quelqu’un en politique qui fait finalement ce qu’il est censé faire.



La source: www.motherjones.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire