Civils tués dans les bombardements de Donetsk – responsables

0
38

La république du Donbass a déclaré que les forces ukrainiennes avaient frappé des zones résidentielles

D’autres civils ont été tués et blessés à Donetsk après deux jours consécutifs de bombardements par l’Ukraine, ont annoncé mardi des responsables de la République populaire de Donetsk (RPD).

Deux personnes ont été tuées et cinq blessées, dont un enfant, dans le district de Kievsky, au nord de la ville, ont indiqué des responsables de la DPR. Ils ont ajouté que quatre personnes avaient également été blessées lors du bombardement du district de Kirovsky dans la partie ouest de Donetsk.

Des vidéos de la scène montrent des pièces de missiles gisant sur le sol.

« Les gens criaient et certains étaient blessés. Je suis immédiatement sorti pour administrer les premiers soins et voir s’il y avait des dégâts », une femme locale a déclaré à RT.

“J’ai vu des munitions [on the ground]et un peu plus loin j’ai vu d’énormes incendies – les magasins brûlaient… La même chose s’est produite hier – encore des bombardements.

Des responsables ont rapporté que la ville avait été frappée à plusieurs reprises lundi, alors que les habitants célébraient le 77e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Les décès comprenaient un jeune de 16 ans, ont-ils déclaré.

Lire la suite

Les forces ukrainiennes tentent de frapper Kherson – gouverneur

L’Ukraine a précédemment nié avoir pris pour cible des civils et a accusé à plusieurs reprises la Russie de bombarder des zones résidentielles à Kiev et ailleurs. Moscou, cependant, insiste sur le fait qu’il ne touche que des cibles militaires.

La Russie a attaqué l’État voisin fin février, à la suite de l’échec de l’Ukraine à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk, signés pour la première fois en 2014, et de la reconnaissance éventuelle par Moscou des républiques du Donbass de Donetsk et de Lougansk. Les protocoles négociés par l’Allemagne et la France ont été conçus pour donner aux régions séparatistes un statut spécial au sein de l’État ukrainien.

Le Kremlin a depuis exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais le bloc militaire de l’OTAN dirigé par les États-Unis. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée et a démenti les allégations selon lesquelles il prévoyait de reprendre les deux républiques par la force.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 4 / 5. Décompte des voix : 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire