Des journalistes européens vont contester l’interdiction de RT devant les tribunaux

0
44

Des journalistes et des fournisseurs d’accès Internet néerlandais s’opposent aux “mesures de censure antidémocratiques”

Une coalition de journalistes néerlandais, de fournisseurs d’accès Internet et de groupes de la société civile a annoncé lundi qu’elle contesterait la décision de l’UE d’interdire RT et Spoutnik devant la Cour de justice européenne. Bien qu’ils n’approuvent le contenu d’aucun des médias, la coalition a déclaré que la censure mise en œuvre à la hâte était antidémocratique et soulevait des questions constitutionnelles.

Le Conseil des ministres de l’UE a interdit RT et Spoutnik le 2 mars, citant le conflit en Ukraine, et a déclaré qu’il resterait en vigueur jusqu’à ce que la Russie cesse de mener “Actions de désinformation et de manipulation d’informations contre l’UE et ses États membres.”

C’était une décision politique hâtive, prise “sans rendre justice à la liberté d’information inscrite dans les traités sur les droits de l’homme, qui est un fondement de notre démocratie”, a déclaré lundi l’Association néerlandaise des journalistes (NVJ). Le NVJ s’associe au Fonds pour la liberté de la presse (Persvrijheidsfonds) et à trois fournisseurs de services Internet pour contester l’interdiction devant la CJCE basée à Luxembourg, et déposera la demande mardi, a indiqué le groupe.

Lire la suite

Les fournisseurs d’accès Internet néerlandais bloquent RT et Spoutnik – médias

“Nous ne sommes pas fans de RT et de Sputnik” Thomas Bruning du NVJ a déclaré au radiodiffuseur public néerlandais NOS, appelant les points de vente “propagande d’Etat”. Cependant, a-t-il ajouté, l’interdiction empêche « Quiconque peut demander ces informations, y compris les scientifiques et les journalistes. Nous ne pensons pas qu’il appartienne aux chefs de gouvernement européens de déterminer ce qui peut et ne peut pas être trouvé sur Internet.

La coalition cherche à répondre aux « légitimité et proportionnalité » de l’interdiction, et si “mesures de censure antidémocratiques” sont justifiées, ont déclaré les plaignants dans un communiqué.

“Le fait que les FAI doivent bloquer l’accès à l’information à la suite de la mesure est contraire au principe de neutralité du net”, Anco Scholte ter Horst, directeur du fournisseur d’accès Internet Freedom Internet, a déclaré dans un communiqué sa participation au procès. “Dans l’État de droit démocratique, un Internet libre et ouvert est absolument nécessaire.”

Scholte ter Horst a décrit l’interdiction de l’UE à NOS comme une décision “pris de panique et de hâte”, lequel est “non proportionnel et ouvre la porte à d’autres blocages de ce type”, soulignant que les FAI ont déjà été informés qu’ils ne pouvaient pas interférer avec le contenu sur le principe de la neutralité du net.

C’est une menace pour l’internet ouvert.

En raison de l’interdiction de l’UE, les émissions de RT et de Spoutnik – et même leurs comptes sur certaines plateformes de médias sociaux – sont inaccessibles sur le territoire du bloc. L’Australie, le Canada et le Royaume-Uni ont emboîté le pas. Les États-Unis ont une interdiction constitutionnelle de la censure manifeste, mais YouTube, basé dans la Silicon Valley, a bloqué les comptes RT et Sputnik.

Condamnant la censure, la rédactrice en chef adjointe de RT, Anna Belkina, a déclaré que ses détracteurs n’avaient pas “a souligné un seul exemple, un seul grain de preuve que ce que RT a rapporté ces jours-ci, et continue de rapporter, n’est pas vrai.”

La Russie a riposté en bloquant les sites Web de plusieurs médias occidentaux, tels que la BBC, Deutsche Welle et Radio Free Europe/Radio Liberty et Svoboda, gérés par les États-Unis. Plus tôt ce mois-ci, Moscou a également révoqué les visas et les pouvoirs de la CBC, citant la décision du Canada en mars d’interdire les émissions en anglais et en français de RT.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire