Développement d’après-guerre de la société civile dans la région irakienne du milieu de l’Euphrate

0
36

Résumé

Bien que relativement prospère et stable, la région du milieu de l’Euphrate en Irak n’a pas réussi à produire une société civile qui promeut et produit une croissance démocratique. L’association présumée entre la société civile et la démocratisation a été largement étudiée au niveau national au Moyen-Orient. Ce rapport, en revanche, propose une étude infranationale du développement de la société civile, faisant valoir que les conditions qui favorisent le développement des organisations de la société civile (OSC) et que les mécanismes liant la société civile à la démocratisation ne sont pas constants dans tout l’Irak. En s’appuyant sur de nouvelles données collectées par le biais de travaux de terrain et d’entretiens menés avec des militants et des travailleurs humanitaires internationaux, ce rapport soutient que les dynamiques politiques et sociales aux niveaux infranational et provincial ont influencé le développement différentiel de la société civile.

Le rapport donne une vue d’ensemble du développement de la société civile dans le sud de l’Irak, puis se concentre sur les cas de Karbala et Hillah, qui malgré de nombreux points communs, ont développé différents types d’OSC. Par exemple, Hillah a plus d’organisations impliquées dans le plaidoyer et Karbala a plus d’organisations impliquées dans la charité. Ceci est le résultat des modèles de donateurs dans les deux villes, où Karbala a puisé dans les réseaux locaux et est sensible aux perceptions locales de ce à quoi devrait ressembler la société civile, tandis que Hillah a été influencée par le rôle des organisations internationales au début des années 2000. Les deux villes, ainsi que le reste du pays, sont en proie au problème des « organisations fantômes » qui ne sont enregistrées que pour être éligibles aux financements disponibles, puis disparaissent une fois que les financements se sont taris. Les organisations fantômes représentent l’un des nombreux défis auxquels les communautés internationales de donateurs sont confrontées lorsqu’elles traitent avec la société civile en Irak, en plus des défis d’identification et de formation pour les plus petites organisations. Les militants irakiens et les organisations locales partagent de nombreux défis, et les cas de Karbala et Hillah montrent comment le chemin du développement de la société civile à la démocratisation est pavé d’obstacles. Même dans les zones relativement sûres et riches, les reliques sociales et économiques de la guerre et de l’autoritarisme façonnent la façon dont les gens interagissent avec la vie associative et la perçoivent.

La source: www.brookings.edu

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici