Fusillade d’Oslo : la police déclare traiter les meurtres comme un « acte de terrorisme » | Nouvelles

0
137

La police a déclaré qu’elle traitait les tirs meurtriers comme une “attaque terroriste”, car les organisateurs ont déclaré que le défilé de la fierté avait été annulé.

Au moins deux personnes ont été tuées et 21 autres blessées lorsqu’un homme a ouvert le feu devant un bar gay populaire et à proximité d’Oslo, la capitale norvégienne, a annoncé la police, avant le défilé annuel de la fierté.

La police a indiqué samedi qu’un suspect avait été arrêté à la suite de la fusillade, qui s’est produite vers 01h00 heure locale (23h00 GMT vendredi) dans trois endroits, dont un bar gay, proches les uns des autres dans le centre de la capitale norvégienne.

La police norvégienne a déclaré qu’elle traitait la fusillade meurtrière comme une “attaque terroriste” car les organisateurs ont annulé tous les événements Pride prévus samedi après-midi sur les conseils de la police.

Lors d’une conférence de presse samedi, des responsables de la police ont déclaré que l’homme arrêté après la fusillade était un citoyen norvégien d’origine iranienne qui était auparavant connu de la police mais pas pour des crimes majeurs.

Ils ont déclaré avoir saisi deux armes à feu en lien avec l’attaque : une arme de poing et une arme automatique.

“Maintenant, tout indique qu’il n’y a qu’une seule personne qui a commis cet acte”, a déclaré le porte-parole de la police, Tore Barstad, lors d’un point de presse plus tôt dans la journée.

Barstad, le porte-parole de la police, a déclaré que le motif n’était pas immédiatement connu et qu’il n’était pas clair si la fusillade avait un lien avec le défilé de la fierté.

Oslo devait organiser son défilé annuel Pride plus tard samedi, quelques mois seulement après que la Norvège a célébré le 50e anniversaire de l’abolition d’une loi criminalisant le sexe gay.

“Profondément choquant”

Le Premier ministre Jonas Gahr Stoere a déclaré dans un message sur Facebook que la fusillade à l’extérieur du London Pub était “une attaque cruelle et profondément choquante contre des innocents”.

“Nous ne savons pas encore ce qui se cache derrière cet acte terrible, mais aux personnes queer qui ont peur et qui sont en deuil, je veux dire que nous sommes solidaires avec vous”, a-t-il déclaré dans un communiqué à l’agence de presse norvégienne NTB.

Parmi les 14 blessés, huit ont été transportés à l’hôpital et six autres ont été pris en charge par un service médical.

Des policiers lourdement armés et équipés de gilets pare-balles et de casques patrouillaient sur les lieux de la fusillade. Aux côtés du populaire London Pub, le tournage a eu lieu près du club de jazz Herr Nilsen et d’un point de vente de plats à emporter.

Une femme qui a vu l’incident a déclaré au journal Verdens Gang que l’agresseur “avait l’air très déterminé quant à l’endroit où il visait. Quand j’ai réalisé que c’était sérieux, j’ai couru. Il y avait un homme en sang allongé sur le sol.

Olav Roenneberg, journaliste de la chaîne publique norvégienne NRK, a déclaré avoir été témoin de la fusillade.

« J’ai vu un homme arriver sur le site avec un sac. Il a pris une arme et a commencé à tirer », a déclaré Roenneberg à NRK. “J’ai d’abord pensé que c’était un pistolet à air comprimé. Puis la vitre du bar d’à côté s’est brisée et j’ai compris que je devais courir me mettre à l’abri.

La Norvège, où les fusillades de masse sont rares, a été le théâtre d’attentats sanglants le 22 juillet 2011, lorsque l’extrémiste de droite Anders Behring Breivik a tué 77 personnes.

En octobre, un homme connu pour avoir des problèmes de santé mentale a avoué avoir tué cinq personnes lors d’une attaque à l’arc dans le sud du pays.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/6/25/two-killed-14-wounded-in-mass-shooting-in-norway

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire