Israël. Un responsable du Parlement européen se concentre sur la Palestine interdite d’entrée | Conflit israélo-palestinien

0
201

Le membre espagnol du Parlement européen devait se rendre dans les territoires palestiniens occupés avec des législateurs européens pour examiner la situation sur le terrain après le meurtre de la journaliste d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh.

Une délégation du Parlement européen a été contrainte d’annuler un voyage dans les territoires palestiniens occupés après que le président du groupe, Manu Pineda, s’est vu refuser l’entrée en Israël.

Le député espagnol au Parlement européen et président de la délégation parlementaire pour les relations avec la Palestine devait se rendre dans les territoires palestiniens occupés avec un groupe de législateurs européens pour examiner la situation sur le terrain après le meurtre de la journaliste d’Al Jazeera Shireen Abu Akleh.

Abu Akleh a été abattu par des soldats israéliens alors qu’il couvrait un raid militaire israélien à Jénine en Cisjordanie occupée.

« Israël bloque les travaux du Parlement européen », a déclaré Pineda dimanche, alors qu’il partageait une décision du ministère israélien des Affaires étrangères lui refusant l’entrée dans le pays, ajoutant que la délégation s’était également vu refuser l’accès à la bande de Gaza assiégée.

La lettre du ministère des Affaires étrangères indique que l’entrée de Pineda n’a pas été approuvée en raison « d’informations reçues des autorités compétentes en Israël ».

Grace O’Sullivan, membre de la délégation, a déclaré que la décision d’Israël « était une décision sans précédent » et que le groupe demanderait une réponse ferme de la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola.

Metsola, qui se rend également en Israël et en Palestine, a déclaré sur Twitter qu’elle regrettait cette décision et qu’elle “soulèverait la question directement aux autorités concernées”.

La délégation du Parlement européen pour les relations avec la Palestine compte 18 membres et informe le législateur de l’Union européenne de l’évolution politique, économique et des droits de l’homme sur le territoire.

La délégation en Palestine examine également les projets financés par l’aide de l’UE tels que les écoles et les abris, ainsi que le maintien des relations avec les dirigeants politiques et civils.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/5/22/israel-denies-entry-to-eu-parliament-delegations-chair

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire