La coalition dirigée par l’Arabie saoudite lance une nouvelle opération au Yémen — RT World News

0
80

Riyad et ses alliés ont mené des frappes aériennes en réponse à une attaque des rebelles houthis contre un dépôt pétrolier saoudien vendredi

L’Arabie saoudite et ses alliés de la soi-disant coalition arabe qui combat les rebelles houthis au Yémen ont lancé une nouvelle opération militaire dans ce pays déchiré par la guerre. La décision a été prise à la suite d’une attaque de missiles et de drones houthis contre des dépôts pétroliers saoudiens vendredi.

Samedi, la coalition a mené des frappes aériennes sur la capitale du Yémen contrôlée par les Houthis, Sanaa, et la principale ville portuaire, Hodeidah. Selon les médias d’État saoudiens, l’opération militaire de Riyad vise à «protéger les sources d’énergie mondiales et garantir les chaînes d’approvisionnement.« La campagne est apparemment ouverte, la coalition insistant sur le fait qu’elle se poursuivra jusqu’à ce que tous ses objectifs aient été atteints.

Riyad et ses alliés ont averti les Houthis qu’ils devraient subir les conséquences de leur «comportement hostile,» avec des médias d’État citant des responsables comme ayant déclaré que la coalition «traiter directement les sources de menace.« Les autorités saoudiennes auraient averti les civils yéménites de rester éloignés de toutes les installations pétrolières à Hodeidah.

Selon la chaîne de télévision yéménite Al Masirah, les avions de combat de la coalition arabe ont déjà frappé les locaux d’une société d’électricité et plusieurs installations pétrolières dans la ville portuaire, et des habitants cités par Reuters ont évoqué un bombardement aérien dans les environs. Des frappes aériennes à Sanaa ont également été signalées.




La coalition dirigée par l’Arabie saoudite a lancé sa dernière opération militaire après que les Houthis ont pris pour cible vendredi la station de distribution de produits pétroliers du géant pétrolier Saudi Aramco dans la ville de Djeddah. L’attaque au missile, dont les Houthis ont officiellement revendiqué la responsabilité, a provoqué un incendie massif, mais aucune victime n’a été signalée. En outre, le groupe armé yéménite a déclaré avoir attaqué les raffineries de pétrole de Ras Tanura et Rabigh à l’aide de drones. La coalition a affirmé qu’elle avait réussi à abattre deux de ces drones, prétendument lancés depuis Hodeidah, dans le ciel au-dessus du Yémen.

Les Houthis ont déclaré que les frappes de missiles avaient pour but de forcer l’Arabie saoudite à mettre fin à ce qu’ils décrivent comme le siège du Yémen. Plusieurs autres installations pétrolières et gazières ont également été récemment attaquées, l’usine Saudi Aramco de Djeddah étant touchée pour la deuxième fois en deux semaines. Lors de la dernière occasion, des missiles ont plu sur la ville alors qu’elle accueillait son premier événement de course de Formule 1.

La dernière escalade est la continuation d’une guerre sanglante de sept ans au Yémen, qui a commencé comme un conflit entre le gouvernement yéménite soutenu par l’Arabie saoudite et les rebelles chiites houthis. Cependant, en mars 2015, une coalition d’États dirigée par l’Arabie saoudite et fortement soutenue par les États-Unis et le Royaume-Uni est intervenue, menant des raids aériens massifs contre les Houthis, qui, selon les Saoudiens, sont soutenus par l’Iran. Téhéran a toujours nié toute implication. La fin de partie déclarée de Riyad dans le conflit est la réinstallation du président yéménite déchu, Abdrabbuh Mansour Hadi, qui a été élu en 2012 au scrutin uninominal.

L’intervention saoudienne a eu un effet dévastateur sur le Yémen, avec quelque 400 000 personnes tuées fin 2021, selon les estimations de l’ONU. Les observateurs internationaux affirment que les enfants âgés de moins de cinq ans représentent une grande partie des victimes, dont beaucoup seraient morts de “indirect” causes, y compris la faim, la maladie et le manque de médicaments au milieu d’un blocus sur les ports du Yémen.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire