La Corée du Nord effectue le plus grand test de missile, selon la Corée du Sud — RT World News

0
184

Pyongyang a tiré huit missiles après que les États-Unis ont terminé un exercice militaire conjoint avec les forces sud-coréennes

La Corée du Nord a lancé huit missiles balistiques à courte portée, probablement son plus grand test de puissance de feu stratégique et marquant une montée en flèche des tensions avec Séoul et Tokyo dans un contexte de cliquetis accru des États-Unis.

Les missiles ont été tirés vers la mer depuis au moins quatre endroits différents à travers la Corée du Nord, y compris les côtes est et ouest du pays, sur une période d’environ 35 minutes dimanche, selon un communiqué des chefs d’état-major interarmées de la Corée du Sud. Les missiles ont volé à des altitudes aussi élevées que 80 km et ont parcouru entre 110 km et 670 km.

Au moins un des projectiles a volé dans une trajectoire variable, suggérant qu’il pourrait être manœuvré pour échapper aux armes défensives, a déclaré dimanche à la presse le ministre japonais de la Défense, Nobuo Kishi. Bien qu’aucun des missiles n’ait atterri dans les eaux japonaises, Kishi a déclaré que le test “ne peut pas être toléré.”




Les émissaires japonais, américains et sud-coréens ont condamné les lancements comme une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Le Japon et les États-Unis ont répondu quelques heures plus tard en menant un exercice conjoint de missiles pour montrer leur “capacité de réponse rapide” selon le ministère japonais de la Défense.

Les derniers lancements de Pyongyang ont marqué son 18e test de missile cette année et sont intervenus un jour après que les marines américaine et sud-coréenne ont terminé un exercice conjoint dans les eaux internationales au large d’Okinawa. L’exercice comprenait l’USS Ronald Reagan à propulsion nucléaire, le premier exercice de Séoul impliquant un porte-avions américain depuis 2017. Le président sud-coréen nouvellement élu Yoon Suk-yeol, qui a pris ses fonctions le mois dernier, a convenu avec le président américain Joe Biden d’intensifier l’armée conjointe exercices avec Washington pour envoyer un message fort de dissuasion à la Corée du Nord.

La Corée du Nord a qualifié ces exercices conjoints de répétitions provocatrices pour une invasion. Le directeur adjoint du département de la publicité et de l’information du parti au pouvoir, Kim Yo-jong, a averti l’année dernière que Pyongyang devrait renforcer ses propres forces, y compris son arsenal nucléaire, en réponse aux exercices. La Corée du Nord a testé un missile balistique intercontinental (ICBM) en mars, démontrant sa capacité à frapper des cibles sur tout le continent américain.


Américains et Sud-Coréens ripostent contre le Nord

Lors de la visite de Biden à Séoul le mois dernier, le président américain a promis d’envoyer “actifs stratégiques” à la péninsule coréenne si nécessaire pour dissuader une attaque nord-coréenne. Un autre porte-avions américain, l’USS Abraham Lincoln, a mené des exercices en mer Jaune après le lancement de l’ICBM par la Corée du Nord en mars.

Washington et Séoul ont fait part de leurs inquiétudes quant au fait que la Corée du Nord prévoit son premier essai de bombe nucléaire depuis 2017. L’administration de Biden a menacé de demander des sanctions internationales supplémentaires contre la Corée du Nord si un tel essai était effectué, mais la Russie et la Chine pourraient opposer leur veto à toute réponse punitive de l’ONU. Conseil de sécurité. Le conseil a hésité à punir Pyongyang pour un prétendu lancement d’ICBM le 25 mai.

Sept décennies après une guerre sanglante qui a fait près de 5 millions de morts, les deux Corées n’ont toujours pas signé de traité de paix. Les opérations de combat majeures se sont terminées en juillet 1953 par un armistice, ce qui signifie que les deux pays sont techniquement toujours en guerre.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire