La Maison Blanche répond aux appels à retirer à la Russie son siège au Conseil de sécurité de l’ONU – News 24

0
94

Les États-Unis sont impatients de soutenir Kiev pendant son conflit avec Moscou, mais par d’autres moyens, dit Jen Psaki

La Russie abuse de sa position au Conseil de sécurité de l’ONU, mais la destitution du pays en tant que membre permanent n’est pas envisagée, a déclaré jeudi la secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a suggéré que Moscou soit démis de ses fonctions au sein de l’organe clé de l’ONU à la suite de l’invasion russe de l’Ukraine la semaine dernière.

“Nous ne voyons pas cela se produire”, Psaki a déclaré lorsqu’il a été interrogé sur l’idée de Zelensky lors d’un briefing à la Maison Blanche. “Nous comprenons certainement – vous savez, [Russia] a un siège permanent au Conseil de sécurité.

“Bien sûr, c’est pourquoi il est si particulièrement troublant que la Russie, compte tenu de sa responsabilité particulière dans le respect de la Charte des Nations Unies, subvertisse activement la Charte et abuse de sa position”, a-t-il ajouté. elle a insisté.




Avec la Chine, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis, la Russie est un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU avec un droit de veto sur les résolutions de l’organe. Moscou a utilisé ce droit pour la dernière fois il y a une semaine pour bloquer un projet parrainé par les États-Unis, condamnant son incursion en Ukraine.

Psaki a de nouveau rejeté l’appel de Zelensky pour l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine. Elle a expliqué que le président Joe Biden hésitait à faire une telle démarche parce que “Cela nécessiterait, essentiellement, que l’armée américaine abatte des avions russes et provoque une – provoquant une guerre directe potentielle avec la Russie, quelque chose – l’étape exacte que nous voulons éviter.”

Cependant, Psaki a insisté sur le fait que Washington reste pleinement concentré sur le soutien au gouvernement ukrainien, notamment en « accélérant l’assistance, en accélérant l’assistance à la défense militaire, en s’engageant étroitement avec eux ».

LIRE LA SUITE:
L’Assemblée générale de l’ONU vote l’offensive russe en Ukraine

Moscou a envoyé ses troupes en Ukraine jeudi dernier, affirmant que c’était le seul moyen d’arrêter “génocide” perpétrés par Kiev dans les républiques séparatistes de Donetsk et Lougansk dans la région sud-est du Donbass. Selon la Russie, elle ne prévoit pas d’occuper l’État voisin, mais cherche seulement à “dénazifier” et “démilitariser” ce.

Kiev a rejeté les affirmations de Moscou selon lesquelles Moscou aurait orchestré une prise de contrôle par la force du Donbass, insistant sur le fait que la Russie mène une guerre non provoquée contre lui.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire