La Syrie revendique la mort de soldats lors d’une “frappe aérienne israélienne”

0
256

Une frappe aérienne israélienne présumée près de Damas, la capitale syrienne, aurait entraîné la mort de trois soldats syriens

Plusieurs militaires syriens ont été tués après que des missiles ont visé une zone à proximité de Damas, ont rapporté les médias d’État syriens. Les défenses antimissiles du pays ont abattu la plupart des projectiles qui ont également infligé des dégâts matériels, selon le rapport.

L’agence de presse arabe syrienne (SANA) a rapporté qu’un « Frappe aérienne israélienne » lancé “de la direction du nord du lac de Tibériade” en Israël a frappé des cibles dans les environs de la ville de Damas vers 1 h 10, heure locale, jeudi. L’attaque a entraîné la “martyre de trois soldats et quelques pertes matérielles”, a-t-il ajouté, citant une source militaire.

Des images sont apparues en ligne prétendant montrer les systèmes de défense aérienne de la Syrie interceptant des missiles hostiles.

Alors que les Forces de défense israéliennes (FDI) admettent rarement des raids militaires transfrontaliers, Tel-Aviv procède régulièrement à des bombardements du territoire syrien sous prétexte d’y cibler les intérêts iraniens.

LIRE LA SUITE:
Pourquoi Israël frappe la Syrie

Beaucoup de ces raids ont fait des victimes civiles et des pertes militaires. Alors qu’Israël a cherché à justifier sa campagne de bombardement comme étant des représailles ou “défensive,” Damas considère les grèves comme une violation de son intégrité territoriale.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire