“La vue sur la plage, pas seulement pour les riches”

0
227

En décembre 2021, des responsables du gouvernement victorien ont fait du porte-à-porte dans le lotissement public de Barak Beacon à Port Melbourne pour dire aux résidents qu’ils devaient partir. Au moment où la résidente Margaret Kelly, qui utilise un scooter de mobilité, a atteint la porte, ils étaient déjà partis. Plus tard dans la journée, il y avait une lettre dans sa boîte aux lettres lui disant qu’elle allait être « relocalisée ».

Aujourd’hui, Margaret est la dernière résidente du domaine et le gouvernement Andrews a déjà commencé les travaux de démolition. Il se trouve à un jet de pierre de la plage et à seulement quelques minutes du CBD de Melbourne. Ses neuf blocs sans ascenseur de taille moyenne ont été achevés en 1982.

“Il a été conçu non seulement pour les maisons, mais pour construire une communauté”, a expliqué Margaret lors d’un récent forum sur la crise du logement des socialistes victoriens.

Il reste très peu de cette communauté maintenant. Quelques semaines seulement après avoir frappé à la porte de Margaret, les responsables du service du logement ont commencé à faire pression sur les résidents pour qu’ils partent en laissant entendre qu’ils recevraient une offre de relocalisation pire s’ils tenaient bon.

C’était désastreux pour les gens… ça les a complètement paniqués. Les résidents sont tous partis à l’exception de Margaret, qui a refusé d’être chassée de chez elle pendant plus de vingt ans. En réponse, le gouvernement a obtenu un ordre de possession pour faire expulser Margaret de force le 7 août.

Ces tactiques de dépassement sont utilisées au nom du Big Housing Build du gouvernement Andrews, un programme de 5,3 milliards de dollars annoncé en 2020 et présenté comme «le plus grand programme de logements sociaux et abordables de l’histoire de Victoria». La vérité – comme Louise O’Shea a écrit dans Drapeau rouge au moment de l’annonce— est beaucoup plus sombre, du moins pour ceux qui pensent que le logement devrait être un droit.

Daniel Andrews n’est pas une de ces personnes.

Entre 2018 et 2022, la liste d’attente des logements publics de l’État a augmenté de 45 %, passant de 44 000 demandes à 64 168. Alors, comment cela s’articule-t-il avec l’affirmation du gouvernement de construire « des milliers de nouvelles maisons pour les Victoriens dans le besoin » grâce au Big Housing Build ?

En réalité, le projet est un programme visant à distribuer des terrains publics de premier ordre à des promoteurs privés et à déplacer les locataires de logements publics existants vers des «logements sociaux» plus précaires et gérés par le secteur privé. Barak Beacon n’est que l’un des nombreux lotissements publics confrontés à ce type de “réaménagement”. À Northcote, par exemple, le lotissement public de Walker Street a été démoli en 2020 pour faire place à des appartements privés qui devraient rapporter jusqu’à 3 millions de dollars.

Il est clair que les développeurs tiennent à mettre la main sur Barak Beacon, ou plus précisément, sur le terrain qui se trouve en dessous. Le prix médian d’une maison de deux chambres à Port Melbourne est de 1,75 million de dollars. Une maison en face du domaine s’est vendue 2,3 millions de dollars en 2021. Ces chiffres – et non l’augmentation des listes d’attente pour un logement public – sont ce qui guide la politique du gouvernement travailliste.

La détermination de Margaret Kelly à lutter contre le smash-and-grab du Labour est héroïque. Des militants du logement l’ont rejointe pour protester devant le parlement de l’État ces dernières semaines, et il y a actuellement des veillées quotidiennes de 15 heures à 17 heures sur le domaine.

Les solutions à la crise du logement ne sont pas difficiles à trouver. Margaret en a une simple : “Construire beaucoup plus de logements sociaux”. Mais nous n’obtiendrons pas cela sans nous battre, et cela signifie faire campagne, comme Margaret, pour défendre ce qui reste du parc de logements sociaux en déclin de Victoria.

Un slogan qui ressort de la campagne souligne un point important : « La vue sur la plage, pas seulement pour les riches ». Le logement public ne doit pas seulement être abondant ; ça doit être beau.

Source: https://redflag.org.au/article/beach-views-not-just-rich

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.



Laisser un commentaire