L’Australie sanctionne les Russes pour avoir poussé de “faux récits” — RT World News

0
100

Canberra a déclaré que les sanctions cibleraient les personnes “d’intérêt stratégique” pour Moscou

L’Australie a imposé de nouvelles sanctions contre les Russes accusés de propager “désinformation” sur le conflit en Ukraine, y compris les allégations concernant “Nazis” dans le pays et des morts civiles dans la région du Donbass.

Canberra a annoncé la décision mardi après-midi, la ministre des Affaires étrangères Marise Payne notant que les nouvelles sanctions viseront également les commandants supérieurs de l’armée russe en plus de ceux qui auraient fourni “la propagande.”

“Aujourd’hui, l’Australie a imposé de nouvelles sanctions aux personnalités militaires clés, aux forces armées russes et aux responsables de la conduite et de la diffusion de la propagande russe”, Payne a déclaré, ajoutant que cette décision faisait suite à des sanctions antérieures contre les principales banques russes.

On ne sait pas exactement comment le gouvernement australien définira la “désinformation”, mais il a déclaré qu’il continuerait à “travailler avec des plateformes numériques telles que Facebook, Twitter et Google pour prendre des mesures afin de suspendre la diffusion de contenu généré par les médias d’État russes en Australie.”

Bien que le ministère des Affaires étrangères n’ait pas divulgué les noms des personnes ciblées, il a déclaré “10 personnes d’intérêt stratégique pour la Russie” serait sanctionné pour “leur rôle dans l’encouragement de l’hostilité envers l’Ukraine et la promotion de la propagande pro-Kremlin” concernant l’assaut de Moscou sur le pays fin février.

“Cela comprend la conduite et la diffusion de faux récits sur la” dénazification “de l’Ukraine, la formulation d’allégations erronées de génocide contre des Russes de souche dans l’est de l’Ukraine et la promotion de la reconnaissance de la soi-disant République populaire de Donetsk et de la République populaire de Louhansk comme indépendantes”, le ministère a continué.


L'Australie demande à la Chine de mettre fin au

En annonçant ce qu’il a appelé un « opération militaire spéciale » en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la mission viserait à “dénazifier” le pays et empêcher de nouvelles attaques contre la population russophone dans les deux républiques séparatistes récemment reconnues par Moscou, que Poutine a qualifiées de “génocide” en cours. Les remarques du président sur les «nazis» font probablement référence à un certain nombre de factions ultranationalistes importantes en Ukraine, dont certaines ont reçu l’approbation officielle du gouvernement de Kiev et ont même été directement intégrées dans les forces armées du pays.

Selon l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), des milliers de civils dans la région du Donbass ont été tués dans les combats entre les forces ukrainiennes et séparatistes depuis le début des hostilités en 2014.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire