Le Japon accepte de payer plus pour accueillir des troupes américaines — RT World News

0
98

Tokyo paiera 211 milliards de yens (1,86 milliard de dollars) par exercice fiscal pour accueillir plus de 50 000 soldats américains au Japon à partir d’avril prochain, soit une augmentation d’environ 10 milliards de yens par an par rapport à l’accord précédemment négocié avec Washington.

L’accord verrait le Japon payer 1,05 billion de yens (environ 9,3 milliards de dollars) aux États-Unis sur une période de cinq ans, selon les médias japonais. signalé mardi. L’accord sera officiellement signé par les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays, prévu pour janvier aux États-Unis.

L’agence de presse japonaise Kyodo a déclaré que l’accord était intervenu en réponse à la demande de l’administration Biden d’augmenter le « soutien au pays hôte » paiements, étant donné la nécessité pour les forces américaines de « traiter avec la Chine ».




Bien que l’accord augmente les paiements d’environ 5%, c’est loin des propositions émises en 2019 par l’administration Trump, qui auraient atteint 150 %.

Le budget de l’exercice en cours pour le soutien des troupes est de 201,7 milliards de yens, en vertu d’un accord intérimaire conclu entre le Japon et les États-Unis en février, après que Joe Biden a prêté serment en remplacement de Trump.

Tokyo paiera également moins pour les coûts des services publics, et une partie de l’augmentation ira à l’entretien des installations utilisées conjointement par l’armée américaine et les forces d’autodéfense japonaises, ainsi qu’à des exercices conjoints, ont déclaré des sources gouvernementales japonaises au quotidien Mainichi Shimbun.

Le Japon et la Corée du Sud représentent près de la moitié des troupes américaines déployées à l’étranger, avec respectivement 54 000 et 26 000 militaires.



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire