Le meurtre d’un adolescent autochtone suscite colère et protestation

0
9

Des veillées auront lieu dans toute l’Australie le 2 novembre à la suite d’une agression mortelle contre l’adolescent Noongar-Yamatji Cassius Turvey dans la banlieue est de Perth le 13 octobre.

Cassius Turvey, 15 ans, est décédé des suites de blessures à la tête le 23 octobre, dix jours après avoir été prétendument battu avec une perche métallique par un homme qui avait sauté d’un Ford Ranger noir. Turvey rentrait de l’école avec ses amis à Middle Swan au moment de l’agression présumée.

La famille de Turvey a dit WA aujourd’hui que lui et ses amis ont été faussement accusés par l’agresseur présumé d’avoir brisé une vitre de voiture la veille. De plus, les amis de Turvey allèguent qu’ils ont été victimes d’abus racistes de la part de l’agresseur et du conducteur de l’ute.

Le 25 octobre, la police d’Australie-Occidentale a inculpé Jack Steven James Brearley du meurtre de Turvey. Trois jours plus tard, la police a ajouté des accusations de voies de fait graves causant des lésions corporelles et du vol, alléguant que Brearley avait également frappé un ami de Turvey, âgé de 13 ans, avec un poteau en métal et volé les béquilles et la casquette du garçon.

Cependant, le commissaire de police, le colonel Blanch, a provoqué la colère des dirigeants de la communauté de Noongar en minimisant le racisme comme facteur potentiel dans les agressions présumées. Dans une lettre ouverte, publiée le 28 octobre par WA aujourd’huiils ont écrit,

“Cassius n’était pas ‘au mauvais endroit au mauvais moment’. Il était dans son uniforme scolaire avec ses amis en plein jour.

Ils l’ont attaqué avec des armes.

Nous voulons que nos enfants résistent au racisme. C’est très réel dans cette communauté. Nous devons répondre à cela comme un crime de haine. C’est ce que c’était.

Le premier ministre et le commissaire de police nous disent de nous taire. Nous savons que les attaques contre nos enfants sont réelles. Ils minimisent cet horrible meurtre du jeune Cassius. C’est faux et dangereux d’autant plus que nos gens ne sont pas sélectionnés pour les jurys.

En tant que nation Noongar, nous sommes scandalisés par cet acte raciste insensé, inhumain et lâche contre un enfant innocent. Nous appelons le gouvernement à nous rencontrer maintenant.

La mère en deuil de Cassius Turvey, Mechelle Turvey, a dit WA aujourd’hui. « J’ai le cœur brisé pour mon fils ; 15 ans; sans raison, je l’ai perdu … Je suis juste consterné par certaines des violences qui se produisent dans nos communautés.

Une page GoFundMe a créé la famille de Cassius pour payer les frais funéraires et juridiques, ainsi que leur campagne pour la justice, avait recueilli plus de 473 000 $ au 29 octobre. La famille a exprimé sa profonde gratitude pour les expressions de solidarité de toute la communauté.

Un travailleur de la santé de l’hôpital pour enfants de Perth qui a soigné Cassius a déclaré Drapeau rouge que ses blessures et sa mort ont laissé le personnel hospitalier « en deuil et désespéré ». “Le fait que les blessures soient motivées par la race me met tellement en colère. Il n’y a pas de place pour le racisme dans notre société, pas du tout. Nous devons nous battre et continuer à nous battre pour la santé des Autochtones, en particulier pour les enfants », a déclaré le travailleur de la santé, qui a souhaité garder l’anonymat.

Liam Butler, un élève de Swan View Senior High School, où Cassius a étudié, a également parlé de l’effet que sa mort a eu sur la communauté locale. « Sa mort a fait des vagues dans toute l’école, Midland/Swan et la communauté autochtone au sens large. Les étudiants sont en deuil mais restent forts face à cette injustice flagrante », a-t-il déclaré. « Le personnel enseignant est également indigné, certains du programme autochtone distribuant des dépliants à la porte de l’école pour l’événement communautaire et des affiches pour la prochaine veillée.

Une journée nationale d’action réclamant #justiceforcassius a été convoquée pour le mercredi 2 novembre. Détails de l’évènement:

Washington

Perth : Forrest Place, 12h30

Bunbury: Graham Bricknell Music Shell, 18h

Albany : Mairie, 18h30

Broome : Palais de justice, 15h30 marche, 17h30 veillée aux chandelles

Onslow : barbecue sur la plage, première avenue, 17h30

Nouvelle-Galles du Sud

Sydney : Mairie, 18h

M. Druitt, Cnr Carlisle Ave & Luxford Rd, 18h30

Newcastle : parc civique, 18 h 00

Wollongong : Parc MacCabe, 18h

Eden: RSL, 18h

LOI

Canberra : Ambassade sous tente aborigène, 18 h 00

CIV

Melbourne : Ligue pour l’avancement des aborigènes, 18 h

Geelong : Wathaurong Aboriginal Corp, 18h

Portland : abri du skatepark, 18 h 00

QLD

Brisbane : King George Square, 18h

sur

Adélaïde : place Victoria, 18 h 00

NT

Darwin : Pont Rapid Creek, 18 h 00

Alice Springs : Palais de justice, 18h

Source: https://redflag.org.au/article/killing-indigenous-teenager-sparks-anger-and-protest

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire