Le nombre de victimes de l’augmentation des accidents de train allemands

0
79

Le nombre de morts dans le déraillement de train de vendredi en Bavière est passé à cinq, tandis qu’au moins 44 personnes sont blessées

Les enquêteurs qui ont passé au peigne fin l’épave d’un train de voyageurs qui a déraillé vendredi près d’une station balnéaire des Alpes bavaroises allemandes ont porté à cinq le nombre de morts dans l’accident et ont déclaré que d’autres corps pourraient être découverts.

Au moins 44 personnes ont été blessées, dont un nombre indéterminé d’enfants, et quatre des cinq passagers qui ont été tués étaient des femmes, a indiqué la police. “Pour le moment, nous ne pensons pas qu’il y ait eu d’autres victimes, mais je ne peux pas encore le dire avec certitude”, a-t-il ajouté. Samedi, le chef adjoint de la police régionale, Frank Hellwig, a déclaré aux journalistes.

Le train bondé venait de quitter Garmisch-Partenkirchen en direction de Munich lorsqu’il a déraillé vers midi vendredi. Les premiers rapports indiquaient que quatre personnes avaient été tuées et une trentaine blessées. Des images de la scène montraient des voitures renversées sur le côté avec des passagers coincés à l’intérieur. Une voiture gisait sur son toit après avoir sauté la piste et s’être renversée.

Lire la suite

Quatre morts après le déraillement d’un train

La cause de l’accident fait l’objet d’une enquête et les autorités ont apparemment exclu tout acte criminel. “Aucun tiers n’était impliqué, il faut donc supposer qu’une raison technique – soit sur le véhicule, soit sur le rail – en était la cause”, a déclaré Christian Bernreiter, ministre bavarois des transports.

Alors que les vacances d’été commencent à peine dans les régions du sud de l’Allemagne, le Bade-Wurtemberg et la Bavière, la police craignait que de nombreux passagers soient des étudiants rentrant chez eux. Le train a peut-être également été rempli de personnes utilisant le nouveau ticket de transport public allemand à 9 €, un pass subventionné qui permet aux voyageurs de faire autant de trajets qu’ils le souhaitent avec leur pass mensuel hautement subventionné.

L’incident survient alors que le district de Garmisch-Partenkirchen se prépare à accueillir le sommet du G7 plus tard ce mois-ci au complexe Schloss Elmau à Krun. La station n’est qu’à environ 10 kilomètres de la gare de Garmisch-Partenkirchen.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire