Le Pakistan, comme l’Inde, ne cédera pas à la pression occidentale – PM Khan – RT World News

0
268

Le Premier ministre Imran Khan a salué la “politique étrangère indépendante” de New Delhi face au conflit russo-ukrainien

Le Premier ministre Imran Khan a de nouveau fustigé les puissances étrangères qui ont tenté de faire pression sur le Pakistan pour qu’il rompe ses liens avec la Russie au sujet de son opération militaire en Ukraine, promettant de continuer à prendre des décisions politiques souveraines qui sont dans le meilleur intérêt de sa nation et de son peuple.

“Pendant ces trois ans et demi, nous avons seulement essayé d’aider le Pakistan à prospérer”, Khan a parlé de son parti au pouvoir, le Pakistan Tehreek-e-Insaf, lors d’un rassemblement public dans la ville de Dargai dimanche.

Le Premier ministre a expliqué pourquoi il avait refusé de se joindre au chœur international condamnant la Russie pour son attaque contre l’Ukraine, affirmant que le Pakistan n’aurait rien gagné à se conformer à la demande. Les diplomates représentant près de deux douzaines de missions, dont des pays de l’UE ainsi que le Japon, la Suisse, le Canada, le Royaume-Uni et l’Australie, “a rompu le protocole en faisant la demande” dans une lettre du 1er mars, a-t-il ajouté.

Je ne me suis incliné devant personne et je ne laisserai pas ma nation s’incliner non plus.

Imran Khan fait face à un vote de censure cette semaine, après avoir perdu sa majorité parlementaire à la suite de multiples défections de son parti. Il a réprimandé directement le chef de l’opposition à l’Assemblée nationale, selon l’Express Tribune, affirmant que Shehbaz Sharif “bottes cirées quand il a vu un homme blanc en costume.”




“J’ai juré de ne m’incliner devant personne d’autre que Dieu” Khan a réitéré, évoquant la guerre mondiale contre le terrorisme menée par les États-Unis comme un exemple de décision politique forcée par l’Occident qui n’a finalement causé que des souffrances au Pakistan. “Nous avons participé à la guerre américaine contre le terrorisme en Afghanistan et avons perdu 80 000 personnes et 100 milliards de dollars.”

Le Pakistan a subi une pression occidentale accrue pour dénoncer publiquement et prendre ses distances avec Moscou, après s’être abstenu de voter une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies condamnant les actions militaires de Moscou contre Kiev, choisissant plutôt de rester neutre aux côtés de 34 autres pays, dont la Chine, l’Afrique du Sud et l’Inde. .

En dépit d’être un critique virulent du gouvernement indien dirigé par le Premier ministre Narendra Modi, Khan a rendu hommage au pays voisin pour avoir fait “indépendant” décisions dans l’intérêt de ses citoyens.

LIRE LA SUITE:
Le Japon pousse l’Inde à dénoncer la Russie

L’Inde fait également face à des pressions et des critiques internationales pour rester neutre et adopter une approche pragmatique pour assurer la sécurité énergétique du pays. New Delhi continue d’acheter du pétrole russe, disponible à des prix réduits, car certains pays l’évitent par crainte de sanctions de représailles des États-Unis.


Chine, Inde, Amérique et UE : qui gagne de la guerre d'Ukraine et qui perd ?

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé une « opération militaire spéciale » en Ukraine le 24 février, dans le but déclaré de « démilitariser et dénazifier » son gouvernement, en veillant à ce que ses aspirations à l’adhésion à l’OTAN ne constituent plus une menace ni pour la Russie ni pour les républiques du Donbass nouvellement reconnues, qui ont subi sept ans de siège par les forces de Kiev.

Les États-Unis et leurs alliés ont accusé la Russie de lancer une “sans provocation” invasion pour occuper l’Ukraine. Moscou a vu des milliers de nouvelles restrictions et sanctions sévères imposées en conséquence, les États-Unis, l’UE et d’autres cherchant à “isoler” et “détruire” l’économie russe.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire