Le Premier ministre australien concède alors que le parti travailliste prend le pouvoir – RT World News

0
196

Le Premier ministre australien Scott Morrison a reconnu sa défaite à l’issue des élections fédérales du pays samedi, appelant le chef du Parti travailliste Anthony Albanese à le féliciter pour sa victoire. Le Premier ministre a concédé dans un discours télévisé depuis le siège des libéraux à Sydney, ajoutant qu’il démissionnerait en tant que chef du parti.

Par une nuit comme celle-ci, il convient de reconnaître le fonctionnement de notre démocratie. J’ai toujours cru aux Australiens et à leur jugement, et j’ai toujours été prêt à accepter leurs verdicts, et ce soir ils ont rendu leur verdict“, a déclaré Morrisson.

Le Parti libéral a perdu plus de 12 sièges lors des élections. Alors que le décompte des voix n’était pas terminé au moment du discours de concession de Morrison, la victoire du parti travailliste semblait certaine, remportant au moins 72 des 151 sièges du parlement. Les libéraux de Morrison n’en ont obtenu que 54, tandis que les indépendants et les tiers partis – dirigés par les Verts, qui ont obtenu leurs meilleurs résultats électoraux à ce jour – en ont obtenu 11 jusqu’à présent, selon ABC. Les travaillistes ont besoin de 76 sièges pour former un gouvernement majoritaire.




Morrison, qui n’a servi qu’un seul mandat, n’a pas été le seul libéral de premier plan à perdre aux élections. Le trésorier Josh Frydenberg, considéré comme le successeur le plus probable de Morrison, a également été démis de ses fonctions.

Le gouvernement conservateur de Morrison avait été largement critiqué avant les élections pour ce que beaucoup considéraient comme sa gestion extrêmement médiocre de la pandémie de Covid-19 et des catastrophes naturelles, en particulier les incendies dévastateurs qui ont précédé l’épidémie de coronavirus.

Albanese a remercié ses électeurs pour «voter[ing] pour changer», cochant plusieurs points politiques dans son discours de victoire avec des promesses de«mettre fin aux guerres climatiques», lancer un «commission nationale anti-corruption“, renforcer les soins de santé et les soins aux personnes âgées du pays, et faire de l’Australie un”superpuissance des énergies renouvelables.« Sa victoire est la première victoire des travaillistes depuis 2007.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire