Le prince Andrew soupçonné de “relation intime” avec Ghislaine Maxwell — RT World News

0
60

Paul Page, qui a été officier de la protection royale du prince Andrew, affirme que la mondaine britannique rendait régulièrement visite au duc d’York

Dans un documentaire d’ITV qui devait être diffusé mardi, Paul Page, qui a protégé le duc d’York de 1998 à 2004, allègue que Maxwell était si proche du prince Andrew qu’elle a été autorisée à entrer et à sortir du palais de Buckingham à volonté.

Alors qu’il travaillait dans l’unité du Royalty and Specialist Protection Command, l’ancien officier Page a déclaré qu’un collègue de son “se souvenait qu’elle était venue quatre fois en une journée”, car elle rendait régulièrement visite au prince lorsqu’il vivait au palais.

Maxwell a visité le palais de Buckingham en 2001, selon Page, la même année que l’accusatrice de Jeffrey Epstein, Virginia Giuffre, allègue que le prince Andrew a eu des relations sexuelles avec elle dans la maison de ville de la mondaine britannique à Londres.

“J’ai rencontré Ghislaine Maxwell pour la première fois en 2001. De la façon dont elle a été autorisée à entrer et à sortir du palais à volonté, nous avons réalisé et soupçonné qu’elle avait peut-être eu une relation intime avec le prince Andrew”, Page a raconté le documentaire.

L’affirmation de Page a été soutenue par Euan Rellie, un banquier qui s’est lié d’amitié avec Maxwell pendant leurs années universitaires. S’adressant à ITV, Rellie aurait affirmé qu’il « J’ai eu l’impression que le prince Andrew et Ghislaine avaient probablement été petite amie et petit ami dans le passé » du à leur “chaleur facile les uns autour des autres.”

En 2009, Paul Page a été reconnu coupable d’une escroquerie à l’investissement immobilier de 3 millions de livres sterling.




Ses commentaires seront diffusés après qu’un tribunal américain a statué que le procès civil pour abus sexuels contre le prince Andrew pouvait se poursuivre, laissant le royal senior potentiellement confronté à un règlement ou à un témoignage.

À la suite de la décision du tribunal, le palais de Buckingham a annoncé que le duc d’York avait rendu ses affiliations militaires et ses patronages royaux à la reine et cesserait d’utiliser le titre « Son Altesse Royale ».

Le prince Andrew a refusé de commenter les allégations faites dans le documentaire, selon ITV.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire