L’émir du Qatar et Elon Musk s’expriment lors de la deuxième journée du Forum économique du Qatar | Nouvelles de l’économie

0
152

L’émir qatari cheikh Tamim bin Hamad Al Thani et l’homme d’affaires Elon Musk étaient parmi les orateurs de la deuxième journée du Forum économique du Qatar, en tant que reprise économique mondiale après la pandémie de COVID-19 et les défis croissants tels que l’insécurité alimentaire et le besoin d’énergie la diversification figurait en bonne place à l’ordre du jour.

“Soutenir l’économie, les investissements et l’innovation tout en préservant les valeurs partagées et en maintenant la paix est le moyen de renforcer les capacités pour surmonter les défis auxquels l’ensemble de l’humanité est confrontée”, a déclaré mardi l’émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, dans son discours d’ouverture.

“Le Qatar est responsable en tant que partenaire de la communauté mondiale pour faire face au changement global et à ses effets sur les humains”, a-t-il ajouté.

Le forum, qui est organisé par Bloomberg, se concentrera sur la nécessité de diversifier l’économie mondiale et de développer le secteur des énergies renouvelables, selon Jamal Elshayyal d’Al Jazeera, rapportant de l’événement.

“Mais le forum n’examine pas seulement les choses d’un point de vue financier, il y a aussi des discussions sur des sujets adjacents tels que l’environnement ou le rôle de la politique et des droits de l’homme dans les économies en développement”, a déclaré Elshayyal.

De Twitter à Tesla

Apparaissant virtuellement à l’événement, Musk, la personne la plus riche du monde selon le magazine Forbes, a parlé de sa récente offre d’acquisition de Twitter et des problèmes entourant la plate-forme de médias sociaux, notamment le nombre d’utilisateurs de spam sur le système et le rapprochement de la dette. partie de l’accord.

“Nous attendons toujours une résolution sur cette question, et c’est une question très importante”, a-t-il déclaré, réitérant les doutes sur les affirmations de Twitter selon lesquelles les faux comptes ou les spams représentaient moins de 5% de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables. “Et puis, bien sûr, il y a la question de savoir si la partie dette du cycle se réunira ? Et alors les actionnaires voteront-ils pour ?

Parlant de Tesla, la société de fabrication de voitures électriques dont il est le directeur général, Musk a déclaré qu’il y aurait une réduction de ses effectifs salariés d’environ 10 % au cours des trois prochains mois. Les coupes équivaudraient à une réduction d’environ 3,5% de l’effectif total de l’entreprise, a déclaré Musk.

Son commentaire intervient alors que deux anciens employés de Tesla ont intenté une action en justice contre l’entreprise alléguant que sa décision de procéder à un “licenciement massif” a violé la loi fédérale car l’entreprise n’a pas fourni de préavis des suppressions d’emplois.

Le procès a été déposé dimanche soir au Texas par deux travailleurs qui ont déclaré avoir été licenciés de la gigantesque usine de Tesla à Sparks, dans le Nevada, en juin. Selon la poursuite, plus de 500 employés ont été licenciés à l’usine du Nevada.

Musk a minimisé le procès comme “insignifiant”. “Ne lisons pas trop dans un procès préventif qui n’a pas de valeur”, a-t-il déclaré.

“Il semble que tout ce qui concerne Tesla suscite beaucoup de clics, qu’il soit insignifiant ou significatif. Je placerais ce procès auquel vous faites référence dans la catégorie triviale.

Volatilité du marché

Lors d’un autre panel du Forum, le PDG d’ExxonMobil, Darren Woods, a déclaré qu’il faudrait du temps pour que la volatilité du marché de l’énergie se termine et s’attend à trois à cinq ans de marchés pétroliers assez tendus. Woods a ajouté que la société avait demandé au gouvernement américain un processus d’investissement plus efficace et des efforts pour centraliser la réduction des émissions de carbone.

Le PDG de QatarEnergy, Saad al-Kaabi, a également annoncé qu’ExxonMobil serait la dernière entreprise internationale à rejoindre le Qatar dans le projet d’expansion du champ nord.

Le Qatar s’associe à des entreprises internationales dans la première et la plus grande phase de l’expansion de près de 30 milliards de dollars qui renforcera la position du Qatar en tant que premier exportateur mondial de GNL.

Les deux sociétés devraient signer un accord plus tard mardi.

Cette décision intervient après que TotalEnergies, l’Italien Eni et ConocoPhillips ont également rejoint QatarEnergy sur le projet.

Concernant la finance mondiale, le directeur général de la Kuwait Investment Authority (KIA), Ghanem al-Ghenaiman, attend une nouvelle baisse attendue des marchés mondiaux avant de déployer des investissements et pense que cela se produira avant la fin de l’année.

Ghenaiman a déclaré qu’il pensait que les marchés “descendraient davantage à partir d’ici”.

Le fonds souverain KIA possède plus de 700 milliards de dollars d’actifs, selon le Sovereign Wealth Fund Institute. Il gère deux fonds – l’un est un pécule pour quand les prix du pétrole s’épuisent, l’autre est utilisé pour couvrir le déficit budgétaire du Koweït.

En marge de l’événement à Doha, le chef de la Kuwait Petroleum Corporation a déclaré que le producteur du Golfe avait la capacité d’atteindre son quota de l’OPEP et se dirigeait vers sa première production offshore alors qu’il investit pour répondre à la future demande de pétrole.

“Nous faisons les investissements nécessaires pour nous assurer que nous pouvons faire face à toute nouvelle augmentation en termes d’allocations et aussi en termes de demande”, a déclaré le cheikh Nawaf Saud al-Sabah. “Nous aimons toujours maintenir une capacité de réserve d’environ 10 à 15% au-dessus de ce que nous devons être juste en cas de rupture d’approvisionnement dans le monde.”

Le Koweït a reçu sa première plate-forme offshore il y a une semaine et sera bientôt prêt à commencer le forage, a-t-il déclaré sans donner de délai précis.

“Nous produisons à terre depuis près de 90 ans maintenant et maintenant nous passons à l’offshore pour la première fois”, a-t-il déclaré. “Nous devrions avoir de bonnes nouvelles à ce sujet très bientôt.”

Source: https://www.aljazeera.com/economy/2022/6/21/qatari-emir-elon-musk-speak-day-two-qatar-economic-forum

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire