L’envoyé français restera au Niger malgré l’ultimatum, déclare Macron | Nouvelles

0
187

Macron insiste sur le fait que la France ne changera pas sa position en condamnant le coup d’État et en offrant son soutien au président Bazoum destitué.

L’ambassadeur de France au Niger restera dans ce pays du Sahel malgré les pressions pour partir des dirigeants d’un récent coup d’État, a déclaré le président Emmanuel Macron.

Lundi, il a également réitéré le soutien de la France au président nigérien renversé Mohamed Bazoum, que Macron a qualifié de courageuse dans sa décision de ne pas démissionner. Macron a également déclaré que Paris soutiendrait toute action militaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Niger.

Le dirigeant français, qui s’exprimait lors d’un important discours de politique étrangère devant les ambassadeurs réunis à Paris, a confirmé que l’envoyé français Sylvain Itte l’écoutait depuis Niamey, la capitale du Niger, malgré un délai de 48 heures pour quitter le pays vendredi dernier.

“La France et ses diplomates ont été confrontés à des situations particulièrement difficiles dans certains pays ces derniers mois, du Soudan, où la France a été exemplaire, au Niger en ce moment même et j’applaudis votre collègue et vos confrères qui vous écoutent depuis leurs postes”, a-t-il déclaré. .

Bazoum a été renversé le 26 juillet et a été détenu avec sa famille au palais présidentiel lors d’un coup d’État condamné par la France et la plupart des voisins du Niger.

La CEDEAO a tenté de négocier avec les dirigeants du coup d’État, mais s’est déclarée prête à déployer des troupes pour rétablir l’ordre constitutionnel si les efforts diplomatiques échouent.

Vendredi, le ministère nigérien des Affaires étrangères a annoncé que l’ambassadeur français Itte avait 48 heures pour partir, affirmant qu’il avait refusé de rencontrer les nouveaux dirigeants et citant les actions du gouvernement français qui étaient « contraires aux intérêts du Niger ».

Macron a insisté sur le fait que la France ne changerait pas sa position en condamnant le coup d’État et en offrant son soutien à Bazoum, soulignant qu’il avait été démocratiquement élu.

«Je pense que notre politique est la bonne. Elle repose sur le courage du président Bazoum et sur les engagements de notre ambassadeur sur le terrain qui reste malgré toutes les pressions, malgré toutes les déclarations des autorités illégitimes », a déclaré Macron.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2023/8/28/french-envoy-to-stay-in-niger-despite-ultimatum-says-macron

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.



Laisser un commentaire