Les dirigeants européens soutiennent une candidature “immédiate” à l’UE pour l’Ukraine | Actualités de l’Union européenne

0
122

Les dirigeants de la France, de l’Allemagne, de l’Italie et de la Roumanie ont rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy pour lui transmettre un message de soutien qui, espère Kyiv, conduira à davantage de fournitures d’armes et à des sanctions plus sévères contre la Russie.

Lors de la première visite de ce type dans la capitale ukrainienne depuis que la Russie a déclenché son invasion, le Français Emmanuel Macron, l’Allemand Olaf Scholz, l’Italien Mario Draghi et le Roumain Klaus Iohannis ont également apporté un soutien qualifié à la candidature de Kyiv à l’adhésion à l’Union européenne jeudi.

Après avoir rejeté plus tôt les suggestions d’être indulgent envers la Russie, Macron a déclaré que l’Occident n’exigerait aucune concession de l’Ukraine et que les circonstances des pourparlers de paix seraient aux conditions de Kyiv.

Zelenskyy, qui n’a pas quitté l’Ukraine depuis l’invasion et portait un t-shirt kaki, a exprimé sa gratitude pour l’aide de l’Occident, bien que son administration ait également précédemment réprimandé ses alliés pour avoir traîné les pieds sur les sanctions et les livraisons d’armes.

Le président français Emmanuel Macron, deuxième à gauche, le Premier ministre italien Mario Draghi, au centre, et le chancelier allemand Olaf Scholz écoutent lors de leur visite à Irpin, à l’extérieur de Kyiv [Ludovic Marin/AP Photo]

“Mes collègues et moi sommes venus ici à Kyiv aujourd’hui avec un message clair : ‘L’Ukraine appartient à la famille européenne'”, a déclaré Scholz, tandis que Macron a déclaré : “Nous soutenons tous les quatre le statut immédiat de candidat à l’UE” pour l’Ukraine.

Pour sa part, Draghi a déclaré : “Le message le plus important de notre visite est que l’Italie veut l’Ukraine dans l’UE”.

Et il souhaite que l’Ukraine ait le statut de candidat et soutiendra cette position lors du prochain Conseil européen.

Plus d’armes lourdes

L’Ukraine a demandé plus d’armes pour renverser le cours de la guerre de manière décisive en sa faveur après avoir subi des pertes de 100 à 200 soldats par jour dans une bataille acharnée pour le contrôle de sa région orientale du Donbass. Les dirigeants de l’UE, quant à eux, se sont efforcés de maintenir l’opinion nationale à l’écoute alors que les coûts économiques de la guerre et la hausse des prix se faisaient sentir.

“Nous apprécions le soutien déjà fourni par les partenaires, nous attendons de nouvelles livraisons, principalement des armes lourdes, des fusées d’artillerie modernes, des systèmes de défense antimissile”, a déclaré Zelenskyy.

“Chaque jour de retard ou de décisions retardées est une opportunité pour l’armée russe de tuer des Ukrainiens ou de détruire nos villes”, a-t-il déclaré. “Il y a une corrélation directe : plus nous obtenons d’armes puissantes, plus vite nous pouvons libérer notre peuple, notre terre.”

Au cours des pourparlers, Zelenskyy a fait pression pour un septième paquet de sanctions de l’UE qui comprend un embargo sur le gaz russe. La visite a coïncidé avec la réduction par la Russie de ses approvisionnements via son pipeline Nord Stream dans ce que Berlin considérait comme une décision politique.

Scholz a déclaré que l’Allemagne soutiendrait la voie de l’Ukraine vers l’adhésion à l’UE – une étape qui a suscité quelques appréhensions dans le bloc des 27 membres. Mais il a également déclaré que les exigences en matière de démocratie et d’État de droit devraient être respectées.

Bien que de nombreuses nations européennes clés considèrent ces aspirations comme favorables, elles ont averti que l’adhésion pourrait prendre des années, voire des décennies.

“Ce statut sera accompagné d’une feuille de route et impliquera également la prise en compte de la situation dans les Balkans et la zone voisine, notamment la Moldavie”, a déclaré Macron.

La France assure la présidence tournante de l’UE jusqu’à la fin de ce mois.

“Une cruauté inimaginable”

Arrivés dans un train de nuit alors que les sirènes des raids aériens retentissaient à Kyiv, les dirigeants de l’UE avaient d’abord parcouru des bâtiments en ruine et des voitures accidentées dans la ville voisine d’Irpin, théâtre de violents combats au début de l’invasion.

La tournée d’Irpin a été conçue pour mettre en lumière ce que l’Ukraine et ses partisans ont qualifié d’atrocités à grande échelle commises par les troupes russes et Scholz l’a décrite comme une scène de “cruauté inimaginable” et de “violence insensée”.

UE
Le président roumain Klaus Iohannis, à gauche, le président français Emmanuel Macron, au centre, le chancelier allemand Olaf Scholz et le Premier ministre italien Mario Draghi, à droite, visitent Irpin [Ludovic Marin/AP Photo]

Le Premier ministre italien l’a qualifié de “lieu de massacres commis par l’armée russe”, ce qu’il a condamné “sans hésitation”, ajoutant que les enquêtes internationales sur d’éventuels crimes de guerre avaient tout son soutien.

Debout à côté de bâtiments ravagés et incendiés, les dirigeants avaient l’air sévères en écoutant un ministre ukrainien expliquer ce qui s’était passé là-bas.

On leur a montré l’épave d’une voiture qui, selon l’Ukraine, a été prise pour cible par les troupes russes alors qu’une mère et ses enfants se trouvaient à l’intérieur. La Russie a nié les allégations selon lesquelles ses forces auraient commis des atrocités.

“C’est une ville héroïque… marquée par la stigmatisation de la barbarie”, a déclaré Macron aux journalistes.

Commentant la visite, le Kremlin a déclaré que les dirigeants devraient utiliser leur temps avec Zelensky pour jeter un “regard réaliste sur la situation” plutôt que de discuter de nouvelles livraisons d’armes à Kyiv.

Dmitri Medvedev, chef adjoint du Conseil de sécurité russe, s’est moqué de la visite comme n’ayant « aucune utilité » et ayant « promis l’adhésion à l’UE et de vieux obusiers à l’Ukraine ».

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/6/16/eu-leaders-back-immediate-eu-candidacy-for-ukraine

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire