Les États-Unis disent qu’Israël est libre d’agir contre l’Iran — RT World News

0
90

L’envoyé américain en Israël a déclaré que Tel Aviv ne serait liée par aucun accord nucléaire avec l’Iran

L’ambassadeur de Washington en Israël a déclaré qu’un pacte nucléaire renouvelé avec l’Iran n’empêcherait pas l’État juif de prendre des mesures pour “protéger” lui-même, alors que les négociateurs tentent de relancer l’accord JCPOA de 2015 entre Téhéran et les puissances mondiales.

S’adressant à la Douzième chaîne israélienne pour une interview jeudi, l’ambassadeur Tom Nides a assuré que les États-Unis ne s’attendent pas à ce que Tel-Aviv “Asseyez-vous tranquillement et ne faites rien” si un accord final était conclu avec l’Iran.

« Nous avons été très clairs à ce sujet. Si nous avons un accord, les mains des Israéliens ne sont pas liées. Si nous n’avons pas d’accord, les mains des Israéliens ne sont certainement pas liées. a déclaré l’envoyé, ajoutant que, qu’un accord soit conclu ou non, “Israël peut faire et prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger l’État d’Israël.”




Alors que Nides a soutenu que le président Joe Biden faisait “tout ce qu’il peut pour s’assurer que l’Iran n’a pas l’arme nucléaire” en utilisant “une voie diplomatique” il a semblé donner son approbation tacite à une action militaire israélienne contre la République islamique même avec un accord en place pour restreindre son programme nucléaire.

L’Iran insiste sur le fait que ses installations nucléaires n’ont aucune dimension militaire et sont uniquement utilisées à des fins énergétiques et médicales, des affirmations confirmées à plusieurs reprises par l’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU avant le retrait unilatéral de Washington du JCPOA en 2018. Depuis lors, les États-Unis ont réimposé toutes leurs sanctions antérieures contre Téhéran et plus encore, tandis que l’Iran a réduit ses propres engagements dans le cadre de l’accord, y compris les limites sur son enrichissement d’uranium.

L’envoyé américain a poursuivi en déclarant qu’Israël avait été tenu au courant des pourparlers nucléaires en cours, affirmant que Tel-Aviv savait “exactement ce qui se passe” même si les responsables sont parfois mécontents de l’orientation des négociations.

Une désignation terroriste américaine pour le Corps des gardiens de la révolution iraniens (IRGC), une unité militaire d’élite, reste un point de friction majeur entre les deux parties. Nides, cependant, a refusé de dire si l’administration retirerait le groupe de la liste noire du terrorisme, malgré les informations selon lesquelles il envisageait cette étape.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett s’est opposé à une telle décision, citant des inquiétudes concernant le CGRI lors d’une conférence de presse conjointe avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken le week-end dernier.

Lors de la conférence de presse, le plus haut diplomate américain a déclaré “il n’y a pas de lumière du jour” entre la position américaine et israélienne sur un Iran doté de l’arme nucléaire, promettant que “accord ou pas accord” les deux parties seraient « continuer à travailler ensemble… pour contrer le comportement déstabilisateur de l’Iran dans la région.

Tel-Aviv s’oppose depuis longtemps au JCPOA, accusant l’Iran de travailler à l’arme nucléaire depuis plus de 20 ans. L’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu a dénoncé le pacte comme une forme dangereuse d’apaisement, insistant sur le fait que les clauses d’extinction de l’accord pour les restrictions nucléaires permettraient éventuellement à l’Iran d’obtenir une bombe. Bennett, pour sa part, a également qualifié l’accord de “Solution de pansement” qui durerait “depuis quelques années” suggérant également qu’Israël paierait le prix d’un Téhéran habilité après l’expiration du JCPOA.

LIRE LA SUITE:
Les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions contre l’Iran

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire