Les États-Unis prêts à utiliser la force pour défendre Taïwan — RT World News

0
42

Le président Joe Biden a déclaré que Washington pourrait être directement impliqué dans le conflit si la Chine tentait de prendre l’île par la force

Le président américain Joe Biden a indiqué lundi que Washington était disposé à recourir à la force militaire pour défendre Taïwan si nécessaire. S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida à Tokyo, il a déclaré que les États-Unis voient l’idée de la Chine “entrer” avec ses troupes comme inacceptable.

Lorsqu’on lui a demandé si les États-Unis seraient directement impliqués dans un conflit entre la Chine et Taïwan, y compris par le recours à la force militaire, Biden a déclaré “Oui,” ajoutant que “c’est un engagement que nous avons pris.” Le dirigeant américain a précédemment déclaré que Washington respectait la “Une Chine” politique, par laquelle il reconnaît qu’il n’y a qu’une seule Chine dirigée par Pékin.

Biden, cependant, a soutenu que la Chine n’avait pas “juridiction d’entrer et d’utiliser la force pour prendre le contrôle de Taiwan.” L’idée que la nation insulaire « peut être pris par la force n’est tout simplement pas approprié. Cela va disloquer toute la région », a ajouté le président américain.




Le dirigeant américain effectue sa première tournée officielle en Asie. C’est aussi la première fois au cours de ce siècle qu’un tel voyage n’inclut pas une visite en Chine. Selon le média Nikkei Asia, la dissuasion de la Chine a été l’un des principaux sujets des pourparlers entre Biden et Kishida. Le président américain est accompagné du secrétaire d’État Antony Blinken, de la secrétaire au Commerce Gina Raimondo, de la représentante américaine au Commerce Katherine Tai, de l’ambassadeur américain au Japon Rahm Emanuel et du conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan lors des pourparlers.

Biden doit également rencontrer les dirigeants du Japon, de l’Inde et de l’Australie mardi lors du soi-disant sommet Quadrilateral Security Dialogue (Quad). Le président américain devrait également lancer lundi le cadre économique indo-pacifique. Le pacte commercial est conçu pour approfondir la coopération de l’Amérique avec les nations de la région dans les domaines des chaînes d’approvisionnement, du commerce numérique, de l’énergie propre et de la lutte contre la corruption.

Le pacte pourrait éventuellement impliquer jusqu’à 12 nations en dehors des États-Unis, dont l’Australie, le Brunei, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Corée, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam. Taïwan n’en fera pas partie, a confirmé Sullivan dimanche.


Taïwan fait des déclarations sur les avions militaires chinois

“Nous cherchons à approfondir notre partenariat économique avec Taïwan, y compris sur les questions de haute technologie, y compris sur l’approvisionnement en semi-conducteurs”, il a dit. “Mais nous poursuivons cela en premier lieu sur une base bilatérale.”

Taïwan a récemment accusé la Chine de violer à plusieurs reprises sa zone de défense. Début mai, la nation insulaire a signalé que des bombardiers chinois à capacité nucléaire étaient entrés dans la zone. Taiwan est de facto autonome depuis 1949, lorsque les restes du gouvernement nationaliste ont fui le continent après leur défaite dans la guerre civile, mais n’ont jamais officiellement déclaré leur indépendance vis-à-vis de la Chine. Pékin considère les autorités taiwanaises comme séparatistes, insistant sur le fait que l’île est une partie inaliénable de la Chine.

Pékin a régulièrement déployé ses muscles militaires près de l’île, la bourdonnant de grosses unités aériennes et envoyant des navires de guerre. Taiwan a également été une source de friction constante entre la Chine et les États-Unis. L’Amérique n’a pas de relations diplomatiques formelles avec Taipei mais bénéficie d’une coopération militaire étroite avec l’île. Washington a également proclamé depuis longtemps son engagement à protéger la “indépendance.”

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire