Les manifestants du mandat de vaccination assiègent le gouvernement néo-zélandais Beehive (VIDEOS) – RT World News

0
56

Une foule massive de manifestants s’est rendue au parlement national néo-zélandais pour exiger la fin des blocages gouvernementaux et des mandats de vaccination, des échauffourées auraient éclaté entre les manifestants et la police, ainsi que les journalistes.

Quelque 3 000 personnes se sont présentées à Wellington tôt mardi pour protester contre les politiques du gouvernement contre le Covid-19, ont rapporté les médias locaux, la foule commençant sa marche depuis la place civique Te Ngakau de la capitale avant de se diriger vers le nord vers le bâtiment du Parlement, communément appelé la ruche pour sa forme.

La taille de la manifestation a été capturée dans des vidéos circulant sur les réseaux sociaux, montrant une mer de manifestants, de nombreuses pancartes hissées et criant des slogans tels que “Liberté” et « Les kiwis ne sont pas des rats de laboratoire » dénoncer les mandats et les blocages des vaccins.

Les orateurs s’adressaient également à la foule par le biais d’un système de sonorisation à certains moments, l’un d’eux a déclaré « Nous sommes venus ici aujourd’hui sur le terrain du Parlement pour dire que ça suffit », apparemment en référence aux politiques pandémiques du pays.

Le président de la Chambre, Trevor Mallard, a déclaré que la manifestation massive à Wellington avait suscité la plus grande réponse de sécurité au Parlement depuis sa première élection en 1984, tandis que le Premier ministre Jacinda Ardern a déclaré l’action « n’était pas représentatif de la grande majorité des Néo-Zélandais.

Quelques dizaines de manifestants ont également été repérés à New Plymouth, à quelque 350 kilomètres (217 miles) au nord de Wellington, selon Stuff, tandis que le Guardian, citant la police, a rapporté que 50 autres manifestants se sont présentés à la périphérie d’Auckland et ont bloqué la circulation pendant une heure. La ville, une grande métropole également située loin au nord de Wellington, est soumise à un verrouillage strict depuis environ deux mois, y compris des restrictions de voyage à l’intérieur et à l’extérieur de la région.

Un officier était « mordu par un manifestant non encore identifié » alors que les forces de l’ordre arrêtaient la manifestation à Auckland, a déclaré la police locale dans un communiqué, ajoutant « les actions des manifestants ont obligé notre personnel à intervenir physiquement pour les faire sortir de la route » et que de telles protestations posent « un risque inutile pour notre personnel qui essaie simplement de faire sa part pour empêcher la propagation de Covid-19 ».

Un photographe de Stuff couvrant l’action à Wellington a également été « attrapé et poussé par des manifestants qui lui ont crié des injures anti-médias », dit le point de vente. On ne sait pas si des arrestations ont été effectuées lors de l’une des manifestations de mardi.



Aussi sur rt.com
REGARDER Le gouvernement néo-zélandais fait appel à des GANGS pour prêcher la vaccination contre le Covid-19


Les manifestations font suite à l’annonce de mandats de vaccination à la fin du mois dernier, qui sont susceptibles d’affecter quelque 40 % de la main-d’œuvre néo-zélandaise, contre 15 % auparavant dans un plan visant à mettre fin à un cycle de blocages et à vacciner 90 % de la population. Le Premier ministre Ardern a défendu les nouvelles exigences, affirmant qu’elles « jouer un grand rôle pour aider à minimiser la propagation du virus dans les sites les plus à risque en réduisant le potentiel pour Covid d’entrer dans l’entreprise en premier lieu. » Faisant également partie du plan, le gouvernement a exigé que toute personne visitant certaines entreprises à fort trafic présente des passeports vaccinaux pour prouver qu’elle a été immunisée, une autre mesure très contestée.

La nation insulaire d’un peu plus de 5 millions d’habitants a connu l’une des infections à Covid-19 les plus faibles au monde, avec environ 8 000 cas et seulement 32 décès depuis le début de la pandémie à la fin de l’année dernière. Environ 67% de sa population a été entièrement vaccinée, selon les données recueillies par l’Université Johns Hopkins.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici