Les partisans de Bolsonaro rejettent la nette victoire présidentielle de Lula au Brésil

0
12

Dans une victoire historique, l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva a remporté la présidence brésilienne dimanche soir, battant l’extrême droite sortant Jair Bolsonaro par plus de 2 millions de voix. Des dizaines de milliers de partisans de Lula ont afflué sur l’avenue Paulista de São Paulo pour une immense célébration de la victoire. Mais les fans de Bolsonaro sont également descendus dans la rue pour bloquer les autoroutes et rejeter le résultat. Lula prend ses fonctions le 1er janvier.

Studio/Post-Production : Michael Fox


Transcription

Michel Fox : C’était une fête pour coiffer toutes les fêtes.

Spectateur: Loula !!

Michel Fox : Des dizaines de milliers dans la rue. Le Brésil a un nouveau président élu. Son nom – Luiz Inácio Lula da Silva. Les partisans de Lula ont envahi l’avenue Paulista de São Paulo dimanche soir.

Everton Fialho et João Mariano : Nous ne pouvons pas être divisés. Nous avons besoin d’unité. Nous devons nous unir. Assez d’homophobie et de racisme. Nous voulons être libres !

Michel Fox : Il a battu le président sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro. Ce fut une élection âprement disputée. Marqué par la désinformation, les fausses nouvelles, l’achat de votes et même la prétendue suppression des électeurs. Mais Lula a quand même gagné par 2 millions de voix

Foule: Vive la démocratie ! A bas le fascisme !

Michel Fox : Dans son discours d’acceptation, Lula a déclaré que c’était une victoire pour la démocratie brésilienne.

Luiz Inácio Lula da Silva : En ce 30 octobre historique, la majorité des Brésiliens ont dit très clairement qu’ils veulent plus de démocratie et pas moins. Ils veulent plus d’inclusion sociale et pas moins. Ils veulent plus de respect et pas moins. Ils veulent plus de liberté, d’égalité et de fraternité.

Michaël Fox : Mais Bolsonaro est resté silencieux. Ses partisans et camionneurs d’extrême droite sont descendus dans la rue, bloquant les autoroutes.

Manifestant : 30 octobre. Le décompte des voix vient de se terminer. Le peuple brésilien sait qu’il a subi un coup d’État grave, et nous n’allons pas l’accepter. Nous fermons les choses.

Michel Fox : Ils ont bloqué plus de 200 routes à travers le Brésil pendant les deux jours suivants, y compris l’artère principale menant à l’aéroport le plus fréquenté du pays, Guarulhos, à l’extérieur de São Paulo. Les vols ont été annulés. La police fédérale s’est tenue à l’écart. Enfin, mardi, le juge de la Cour suprême Alexandre de Moraes a autorisé le recours nécessaire à la police militaire pour dégager les autoroutes. Des routes ont commencé à être ouvertes.

Bolsonaro a finalement pris la parole mardi après-midi, bien qu’il ait très peu dit. Il n’a pas reconnu les résultats, ni reconnu la victoire de Lula. Mais son directeur de cabinet, Ciro Nogueira, a déclaré que le président l’avait autorisé à entamer le processus de transition vers le prochain gouvernement. C’est un signe bienvenu.

Mais mercredi, les partisans de Bolsonaro se sont rassemblés devant des casernes militaires à travers le pays, appelant les forces armées à intervenir. Il y avait des images particulièrement inquiétantes de manifestants dans l’État méridional de Santa Catarina.

Pendant ce temps, Bolsonaro a demandé à ses partisans de cesser de bloquer les autoroutes.

Jair Bolsonaro : Ce n’est pas cool de fermer les routes autour du Brésil. Ils portent atteinte aux droits constitutionnels des gens.

Michel Fox : Les gens espèrent que les tensions se calmeront au cours des deux prochains mois avant l’investiture du président élu le 1er janvier, lorsque Lula et ses partisans s’attendent à une autre célébration mémorable dans les rues du Brésil.

Source: https://therealnews.com/bolsonaro-supporters-reject-lulas-clear-presidential-victory-in-brazil

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire