Les républicains préféreraient vraiment que vous ne parliez pas de l’opinion Roe – Mother Jones

0
43

Appel nominal de Tom Williams/CQ via ZUMA

Les faits comptent : Inscrivez-vous gratuitement Mère Jones Quotidien bulletin. Soutenez nos rapports à but non lucratif. Abonnez-vous à notre magazine imprimé.

Renversement Roe contre Wade a été un objectif fondamental de la politique républicaine pendant près d’un demi-siècle. La quête pour mettre fin aux protections constitutionnelles du droit à l’avortement a déterminé qui se présente aux élections, comment il se présente et ce qu’il fait lorsqu’il gagne. Il a canalisé des sommes massives d’argent pour refaire les trois branches du gouvernement aux niveaux étatique et fédéral et des moyens qui se répercutent bien au-delà du problème immédiat à résoudre. Le mouvement anti-avortement nous a donné, de différentes manières, George W. Bush et Donald Trump, et le chaos qui a changé le monde que cela a entraîné. Mais dans les jours qui ont suivi politique a publié une opinion divulguée du juge Samuel Alito qui annulerait finalement la décision de 1973, la réponse du parti a été nettement modérée.

Dans la foulée, de nombreux républicains, comme le sénateur Mitch McConnell, ont préféré se concentrer sur les mécanismes de l’histoire, ridiculisant publiquement la fuite comme une violation historique des normes. (Ce qui est – Dieu merci.)

D’autres ont minimisé l’importance de la décision elle-même, citant la grande divergence dans la façon dont l’avortement est réglementé au niveau de l’État. Le commentateur conservateur Erick Erickson tweeté que, “Rien ne va réellement changer.”

Il n’y a pas eu le genre d’affirmations vocales auxquelles on pourrait s’attendre en atteignant un objectif qui a galvanisé et défini le mouvement conservateur pendant des générations. Et cette réponse prudente et changeante de sujet a rappelé le silence radio de la droite l’année dernière, lorsque la Cour suprême a autorisé le Texas à annuler temporairement Chevreuil au moyen d’une décision de dossier fictif.

Une partie de cela est juste réflexive, bien sûr, mais ce changement de ton est également délibéré. Cette semaine Axios a décroché une note de sondage du Comité sénatorial national républicain conseillant aux candidats de dire que “l’avortement devrait être évité autant que possible” (par opposition à interdit et criminalisé) et les encourageant à “être le constructeur de consensus compatissant sur la politique d’avortement”.

Lors d’une course sénatoriale clé au Nevada, l’ancien procureur général Adam Laxalt a suivi très ostensiblement la ligne républicaine actuelle – faisant exploser la fuite tout en qualifiant dans le même souffle le droit à l’avortement de “loi établie dans l’État”. Comme le Indépendant du Nevadaest Jon Ralston c’est notéLaxalt lui-même a déjà parlé de déstabiliser cette loi, et quelques jours plus tard, il a été fêté lors d’un dîner pour l’organisation Right to Life de l’État. C’est très évident quand des politiciens comme ça commencent soudainement à agir comme cette.

Un autre républicain dans une importante course au Sénat, le sénateur du Wisconsin Ron Johnson, Raconté politique‘s Burgess Everett que “les ramifications politiques de cette chose sont exagérées” et que “cela n’a jamais été un problème pour moi dans le Wisconsin”.

Chevreuil, bien sûr, n’a jamais été un problème pour quelqu’un comme Johnson. À un républicain qui s’est présenté aux élections au cours des dernières décennies, Chevreuil n’a pas été un problème dans leurs campagnes tant qu’il a été la condition sous-jacente de toutes leurs campagnes, la forme même de la politique partisane elle-même. Vous n’avez pas vu beaucoup de républicains dire aux électeurs primaires au fil des ans qu’ils veulent trouver un « consensus » sur le droit à l’avortement.

Vous pourriez lire dans cette réponse manifestement évasive et discrète la peur d’un électorat en colère, et vous pourriez avoir raison, du moins dans certaines races, dans certains États. Mais c’est aussi une croyance bien fondée dans le pouvoir du cynisme lui-même. Après avoir travaillé pendant des décennies pour accomplir cette seule chose, la feuille de route pour l’avenir est d’empêcher quiconque d’en parler.



La source: www.motherjones.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire