Les supporters marocains en Belgique ravis de la victoire en Coupe du monde | Coupe du monde Qatar 2022

0
49

Bruxelles, Belgique – Lorsque le Maroc a marqué son deuxième but et assuré sa victoire sur la Belgique lors de la Coupe du monde de cette année, un centre de jeunesse bondé à Bruxelles a éclaté en acclamations et en embrassades.

La capitale belge abrite une importante diaspora marocaine et, dimanche, une cinquantaine d’adolescents, de jeunes adultes et de bénévoles se sont réunis au siège art déco de trois étages de Capital pour regarder le match.

De jeunes hommes et femmes, dont beaucoup d’origine marocaine, se sont assis sur des chaises devant le grand écran de l’atrium du bâtiment pour regarder le match se dérouler au stade Al Thumama du Qatar.

Quelques adolescents ont vendu du Coca-Cola, des chips et des sacs de Skittles pour un euro près de l’entrée de la salle, et avant le début du match, il y a eu beaucoup de bavardages et d’acclamations lorsque l’équipe marocaine est apparue à l’écran.

Les étudiants universitaires Omayma Mesmaoui et Basma Abajadi, tous deux âgés de 20 ans, sont venus avec des amis parce qu’ils voulaient un espace sûr pour regarder le match.

Tenant un drapeau marocain, Mesmaoui a déclaré que le match était “très important parce que c’est le pays de mes origines qui joue contre le pays où je vis”. Pourtant, elle voulait que le Maroc gagne et a prédit une victoire 2-1.

“Je suis un peu perdu parce que mes deux nations jouent”, a déclaré Abajadi, qui tenait un drapeau berbère pour le groupe indigène d’Afrique du Nord.

Abajadi a déclaré qu’elle était divisée sur l’équipe à soutenir. Mais après avoir entendu le capitaine belge Kevin De Bruyne dire dans une interview que son équipe était “trop ​​vieille” pour gagner à la Coupe du monde, elle espérait désormais un match nul à cause de son pessimisme.

“C’est à cause de Kevin que j’ai changé d’avis”, a-t-elle déclaré.

Les supporters bruxellois encouragent le Maroc lors de son match contre la Belgique [Nicolas Fouqué/Al Jazeera]

Lorsque le match a commencé, la foule s’est calmée.

« Allez Ziyech ! » ont crié les adolescents vêtus de noir et de sweats à capuche assis à l’arrière, faisant référence au milieu de terrain marocain Hakim Ziyech.

Le fondateur du centre de jeunesse de la capitale, Hassan al Hilou, 23 ans, lui-même d’origine irako-néerlandaise, a déclaré que l’une des fonctions du centre était d’agir comme un espace sûr pour que des personnes d’horizons différents puissent se rassembler.

Tout au long du match, al Hilou s’est promené avec un grand sourire, criant parfois “Belgium!” taquinant avec bonhomie les téléspectateurs qui ont largement soutenu le Maroc.

Youssef Faraj, 40 ans, enseignant et mentor des jeunes à Capital supervisant l’événement, a déclaré qu’il encourageait le Maroc mais craignait qu’ils ne jouent pas à leur meilleur niveau.

« Nous sommes des étrangers. Nous ne sommes pas des prétendants », a-t-il déclaré, notant que la Belgique était classée deuxième du tournoi, tandis que le Maroc était classé 22.

La foule a éclaté lorsque Ziyech a marqué sur un coup franc, mais les acclamations se sont transformées en huées lorsque le but a été rappelé en raison d’une pénalité de hors-jeu.

A la mi-temps, Ayoub, 17 ans, un grand lycéen drapé d’un drapeau marocain, s’est dit très déçu que le Maroc n’ait pas obtenu le but.

“C’était irrespectueux. C’était clairement un objectif », a-t-il déclaré. “Je me sens triste.”

“En deuxième mi-temps, on va marquer deux buts”, a déclaré Ayoub avec conviction. Il était facilement l’un des fans marocains les plus dévoués et les plus émotifs du public.

La prédiction d’Ayoub s’est avérée correcte, et le Maroc a gagné le match 2-0, et la foule au centre de jeunesse a applaudi.

« Nous ne sommes pas allés au Qatar pour montrer que nous étions mauvais. Nous sommes venus au Qatar pour montrer que l’Afrique était là », a-t-il déclaré. Qu’un “petit club d’Afrique gagne [against] un grand club en Europe ».

Alors que la salle s’éclaircissait rapidement, Ayoub a rejoint ses amis pour célébrer et déclencher des fusées éclairantes de couleur rouge et verte pour le Maroc. Les klaxons des voitures de fête pouvaient déjà être entendus sur la route principale à l’extérieur.

“Nous allons dire que nous sommes ici – dire que le Maroc n’est pas la Belgique”, a déclaré Ayoub en sortant, un pas rebondi et avec un grand cri.

Mesmaoui s’est dite heureuse que sa prédiction de 2-1 soit proche.

“Ils [Morocco] tenté d’attaquer à plusieurs reprises. La persévérance est le mot du jour. Ils étaient très déterminés. »

Pour son amie Abajadi, c’est aussi une victoire des Belgo-Marocains.

“Aujourd’hui, la Belgique va exploser”, a-t-elle déclaré, faisant référence à la façon dont c’est une victoire émotionnelle pour les Marocains. “En tout cas, c’était gagnant-gagnant.”

Source: https://www.aljazeera.com/sports/2022/11/27/morocco-fans-in-belgium-elated-over-world-cup-win

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire