L’État candidat dit qu’il espère rejoindre l’UE au 22e siècle — RT World News

0
127

Le Premier ministre albanais, qui a mis en garde l’Ukraine contre les “illusions” d’adhésion à l’UE, s’est moqué de la lenteur de Bruxelles à ajouter de nouveaux membres

L’Albanie, qui a obtenu le statut de candidat à l’UE il y a huit ans, garde toujours l’espoir de rejoindre le bloc au cours du 22e siècle, a plaisanté le Premier ministre du pays des Balkans, Edi Rama, lors d’un sommet européen à Bruxelles.

“Bien sûr, nous continuerons sur notre voie européenne avec l’espoir qu’au siècle prochain, nous serons membres”, Rama a déclaré jeudi.

Le commentaire sarcastique a été fait après le sommet UE-Balkans occidentaux dans la capitale belge, qui n’a apporté aucun résultat concluant pour l’Albanie et les autres candidats à l’UE dans la région.

Bruxelles n’a pas réussi à surmonter le veto de la Bulgarie sur le lancement des négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord à temps pour la réunion.




Cela a également bloqué les négociations du bloc avec l’Albanie, les offres d’adhésion à l’UE des deux pays voisins étant regroupées.

Selon Rama, le problème ne concernait pas seulement la position de la Bulgarie, mais la réticence générale du bloc à ajouter de nouveaux membres.

Le Premier ministre albanais a déclaré qu’il prévoyait de faire plusieurs déclarations lors des entretiens avec le président du Conseil européen, mais “Charles Michel a dit que nous avions trois minutes chacun, et j’ai dit que 30 secondes auraient suffi si vous teniez vos promesses.”

“Ils ne nous entendent pas comme des Européens, mais comme des invités dans une maison divisée”, il s’est plaint.


Le leader de l'espoir de l'UE lance un avertissement à l'Ukraine

C’était “inquiétant” que même des événements tels que la pandémie de Covid-19 et l’offensive russe en Ukraine, qui, selon Rama, pourraient bien dégénérer en un conflit mondial, n’ont pas suffi à persuader les États membres de l’UE de trouver un terrain d’entente sur l’expansion, a déclaré le politicien.

Jeudi également, le Conseil européen a décidé d’accorder à l’Ukraine et à la Moldavie le statut de candidats à l’UE.

S’exprimant en marge du sommet UE-Balkans occidentaux, le Premier ministre albanais a mis en garde Kiev contre toute “illusions” que sa candidature deviendra prochainement une véritable adhésion.

“Macédoine du Nord [has been a] candidat depuis 17 ans, si je n’ai pas perdu le compte. Albanie, pour huit. Alors, bienvenue en Ukraine », Rama a commenté.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire