L’industrie américaine du plasma a du sang sur les mains

0
261

Kathleen Mc Laughlin

C’est la chose qui m’a frappé aussi. Quand on commence à entrer dans les chiffres, on se rend compte que, premièrement, nous sommes un pays avec une grande population — il n’y a pas beaucoup de pays avec une population aussi grande que la nôtre — et que nous avons une grande population de gens qui sont vivant en marge économique. Et nous ne prêtons pas autant d’attention ou ne nous soucions pas autant, en tant que société, des personnes vivant en marge. Il y a donc beaucoup de place pour l’exploitation des personnes, je pense.

Il y a quelques mois, avant la sortie du livre, quelqu’un me demandait : « Oh, y a-t-il un pays dans le monde en développement qui est le plus grand fournisseur de plasma ? Et j’ai dit: “En fait, c’est nous.” Pour moi, c’est vraiment intéressant parce que j’ai découvert l’industrie du plasma quand je vivais en Chine, et ils avaient essayé de créer ce qu’on appelle l’économie du plasma. Je pensais que c’était tellement dystopique et bizarre. Le fait est que nous l’avons fait alors que personne n’y prêtait vraiment attention.

Nous sommes dans cet endroit très bizarre où nous permettons une exploitation généralisée des personnes et exigeons que les gens vendent des parties de leur corps. Il n’y a pas eu de grand tollé politique pour mieux réglementer cette pratique ou pour payer les gens plus, donc je pense que cela en dit long sur nous en tant que société – sur où nous en sommes et comment nous percevons les gens qui ne sont pas riches.



La source: jacobin.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.



Laisser un commentaire