L’Iran affirme que l’Arabie saoudite est prête pour des pourparlers bilatéraux plus directs | Nouvelles

0
90

Les derniers pourparlers directs entre Riyad et Téhéran ont eu lieu en avril, alors que les deux parties réfléchissaient à un rapprochement.

Téhéran, Iran – Le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que l’Arabie saoudite était prête à tenir des pourparlers bilatéraux plus directs, un jour après que le Premier ministre irakien Mustafa al-Kadhimi se soit rendu à Téhéran pour servir de médiateur entre les deux rivaux régionaux.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse lundi que Riyad était prêt à “poursuivre les négociations à Bagdad au niveau diplomatique” sans commenter une éventuelle date.

Les pourparlers directs organisés par Bagdad entre l’Iran et l’Arabie saoudite ont commencé en avril 2021, et le cinquième et dernier cycle, que la partie iranienne a qualifié de “positif”, s’est tenu en avril 2022.

Jusqu’à présent, selon Khatibzadeh, les deux parties n’ont pour la plupart conclu que des accords définitifs sur l’hébergement des pèlerins iraniens se rendant à La Mecque pour le pèlerinage annuel du Hajj en juillet.

“Il y a encore des cas de désaccord entre l’Iran et l’Arabie saoudite, mais ils devraient être résolus entre les deux pays, ce qui aidera l’ensemble du monde islamique”, a-t-il déclaré.

Cela survient après qu’al-Kadhimi a été reçu par le président iranien Ebrahim Raisi et le ministre des Affaires étrangères Hossein Amirabdollahian à Téhéran dimanche après un voyage à Djeddah un jour plus tôt, où il a rencontré le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman.

Raisi n’a pas mentionné l’Arabie saoudite lors d’une conférence de presse avec al-Kadhimi, mais a évoqué des problèmes au Yémen et en Israël.

Les rebelles houthis alliés à l’Iran combattent une coalition dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen, tandis que l’Iran accuse l’Arabie saoudite de maintenir des liens étroits avec Israël.

Pour sa part, Amirabdollahian a déclaré que l’Iran “soutient la réouverture des ambassades dans les capitales des deux pays”.

Les relations diplomatiques ont été rompues en 2016 après que des manifestants ont pris d’assaut les missions diplomatiques saoudiennes en Iran en réaction à l’exécution d’un célèbre chef religieux chiite par l’Arabie saoudite, qui est majoritairement sunnite.

L’Iran soutient les rebelles houthis dans la guerre civile au Yémen, qui ont combattu une coalition dirigée par l’Arabie saoudite pendant plus de sept ans. L’Iran a exprimé son soutien à une trêve négociée par les Nations Unies qui est actuellement en vigueur.

Source: https://www.aljazeera.com/news/2022/6/27/iran-claims-saudi-arabia-ready-for-more-direct-talks

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire