L’Ukraine “à 15 ou 20 ans” de l’adhésion à l’UE – France

0
40

L’adhésion de Kiev à l’Union européenne prendra “très longtemps” selon le ministre français de l’Europe

Aucune adhésion accélérée de l’Ukraine à l’Union européenne n’est possible et le processus prendra du temps “très long” temps, a déclaré dimanche le ministre français des Affaires européennes, Clément Beaune.

« Nous devons être honnêtes. Si nous disons que l’Ukraine rejoindra l’UE dans six mois, un an ou deux ans, nous mentons. Ce n’est pas vrai. C’est probablement 15 ou 20 ans. Cela prend beaucoup de temps », Beaune a déclaré à Radio J.

“Je ne veux pas offrir aux Ukrainiens des illusions ou des mensonges”, il ajouta.

Beaune, décrite par Politico comme la résidence du président Emmanuel Macron “protégé de confiance” a été nommé vendredi ministre des Affaires européennes dans le gouvernement dirigé par la Première ministre Elisabeth Borne.

Il a suggéré que l’Ukraine fasse partie de la vie politique de l’UE, réitérant l’idée de créer un substitut d’adhésion au pays, exprimée par Macron.

“En attendant, nous devons aux Ukrainiens… un projet politique dans lequel ils peuvent entrer”, dit Beaune.

Plus tôt ce mois-ci, Macron a admis que le processus d’adhésion de l’Ukraine à l’UE pourrait prendre “plusieurs décennies”. “Même si demain nous leur donnions le statut de candidat, nous savons tous parfaitement que le processus pour leur permettre d’adhérer prendrait plusieurs années, en vérité sans doute plusieurs décennies”, a-t-il déclaré lors d’une session du Parlement européen à Strasbourg le 9 mai.

Lire la suite

L’Ukraine répond au plan européen de Macron

Le bloc peut mettre en place un “Communauté politique européenne” pour l’Ukraine et les autres pays tiers, que “permettrait aux nations européennes démocratiques… de trouver un nouvel espace pour la coopération politique, la sécurité, la coopération dans les domaines de l’énergie, des transports, des investissements, des infrastructures, de la circulation des personnes”, a suggéré le président français.

La proposition de Macron a cependant provoqué la colère des hauts responsables ukrainiens, qui ont rejeté toute tentative de donner au pays un substitut au lieu d’une adhésion à part entière à l’UE. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, par exemple, a affirmé que l’idée était le résultat de la pression de la Russie.

« Nous n’avons pas besoin de compromis. Croyez-moi, il ne s’agira pas de compromis entre l’Europe et l’Ukraine. Ce sera un autre compromis entre l’Europe et la Fédération de Russie », a déclaré Zelensky samedi. « J’en suis absolument sûr. C’est l’influence diplomatique et politique des fonctionnaires, des bureaucrates et des lobbyistes russes.

L’adhésion à l’UE a été l’un des principaux sujets de discussion des politiciens pro-occidentaux ukrainiens pendant des années, mais peu de progrès ont été réalisés. La volonté de rejoindre le bloc a été revitalisée depuis que la Russie a lancé une opération militaire à grande échelle contre Kiev fin février. L’Ukraine a déposé une demande officielle pour devenir un État membre et la Commission européenne devrait faire connaître sa position sur la question en juin.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire