Lützerath : la solidarité avec les militants du climat attaqués

0
81

La compagnie d’énergie RWE tente de démolir un village allemand pour agrandir sa mine de charbon, et les militants du climat se lèvent pour se battre. Gus Woody rend compte de l’impasse en cours à Lützerath.

Les militants continuent de construire des barricades pour empêcher l’accès à Lützerath le 6 janvier 2023. Photo : @LuetziTickerEn

Pour beaucoup, la nouvelle année a commencé par quelques jours à serrer la tête et à préparer le retour au travail. En Allemagne, un camp de militants écologistes a passé la période à ériger des barrières et à se préparer à un assaut massif de la police. Au moment d’écrire ces lignes, les militants sont dans une bataille rangée alors que la police tente de briser les blocages et autres dispositifs retardateurs que les militants ont mis sur leur chemin.

Lützerath est un village rhénan que RWE, l’une des sociétés énergétiques les plus polluantes au monde, tente de démolir. Il s’agit d’élargir la Mine à ciel ouvert de Garzweiler, l’une des plus grandes mines de lignite (lignite) d’Europe. La mine utilise une vaste étendue de terres défrichées, à partir desquelles RWE espère extraire du charbon jusqu’en 2038, date à laquelle la supposée élimination du charbon de l’Allemagne est prévue. Malgré les supposés engagements climatiques de l’État allemand, ils ont facilité l’expansion de la mine par RWE et la destruction climatique qui résultera de ce nouveau charbon.

Au cours des 3 dernières années, les villageois qui se sont opposés à leur propre destruction sur l’autel de l’industrie charbonnière allemande ont tenté d’empêcher l’expansion de Garzweiler. Après des campagnes juridiques et des négociations, un agriculteur de Lützerath a finalement autorisé des militants pour le climat à construire un camp sur son site. Avec toutes les voies légales épuisées, l’agriculteur contraint de renoncer à sa clé et RWE allant de l’avant, c’est ce camp d’activistes qui marque la dernière ligne de défense contre l’expansion du charbon.

Le 3 janvier, la police a commencé à tenter de nettoyer le camp climatique de Lützerath. Ce processus prendra vraisemblablement plusieurs semaines, compte tenu des gestes barrières mis en place par les militants. Lützerath vit est le terme générique pour le camp et la campagne. Alors que l’État allemand et l’industrie du charbon tentent de détruire un village et de détruire l’environnement, ces militants disent «Lützerath Lives». Ils prévoient de rester et de se battre – dans la mesure du possible, en empêchant l’expansion du charbon.

Lützerath Lebt appelle actuellement les militants qui le peuvent à se rendre sur le site. Plus de détails sur la façon d’être solidaire avec leur lutte en cours peuvent être trouvé ici. Ils fournissent des mises à jour en direct de la situation sur leur Twitter.

Plutôt que de voir le continent européen comme une icône verte, il est crucial de reconnaître la réalité derrière la situation. De l’inclusion du gaz fossile dans l’UE Taxonomie des « investissements verts » à cette dernière expansion du charbon, l’UE et ses États membres ont constamment tenté d’être les dernières institutions à profiter des combustibles fossiles. La seule véritable transition loin de ces carburants sera effectuée par les travailleurs et les opprimés de toutes ces nations, et non par les différents États capitalistes qui parlent vert tout en investissant dans les carburants fossiles.

Au centre de cette position, les militants tentent de toute urgence d’arrêter l’expansion des infrastructures de combustibles fossiles. Que ce soit ici en Grande-Bretagne, avec la lutte contre le Mine de charbon de Cumbrie et l’expansion de Pétrole de la mer du Nord, ou à Lützerath. Il est de la responsabilité des socialistes de prendre l’argument en faveur d’une transition dirigée par les travailleurs vers les lieux de travail de ceux qui travaillent dans les industries polluantes et de les unir aux militants de la justice mondiale et aux communautés qui luttent contre l’expansion sur le terrain.



La source: www.rs21.org.uk

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire