Macron se trompe sur Poutine – République tchèque — RT World News

0
129

Le ministre des Affaires étrangères a fait valoir que le dirigeant russe ne se souciait pas de la façon dont l’Occident voyait son pays

Le président français Emmanuel Macron s’est trompé lorsqu’il a parlé de ne pas vouloir “humilier” La Russie sur ses actions en Ukraine, a déclaré le ministre tchèque des Affaires étrangères Jan Lipavsky.

“La Russie est l’agresseur, et nous ne devrions pas prendre en compte si la Russie est humiliée ou non”, le responsable a déclaré dimanche à CNN Prima News. « Macron ne comprend probablement pas très bien la question. Poutine se fiche de la façon dont la Russie est perçue en Occident »,

Le ministre a fait valoir que l’Europe “ne devrait pas oublier l’Ukraine,” et pourparlers avec la Russie “doit être principalement menée par les Ukrainiens eux-mêmes.”

Plus tôt ce mois-ci, Macron a déclaré aux médias français : “Nous ne devons pas humilier la Russie, afin que le jour où les combats cessent, nous puissions construire une rampe de sortie par des moyens diplomatiques.”

Il a exprimé l’espoir que la France servirait de médiateur dans le conflit.




Les propos de Macron ont été critiqués dans les médias occidentaux et ont suscité la colère du ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmitry Kuleba, qui a déclaré que “les appels à éviter l’humiliation de la Russie ne peuvent qu’humilier la France”, et que Moscou « s’humilie ».

Reuters a cité vendredi un responsable présidentiel français disant que Paris n’avait pas l’intention de faire des concessions à la Russie sur l’Ukraine et voulait que Kiev gagne.

Lundi, Alexey Paramonov, un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères, a déclaré à RIA Novosti que Moscou n’a jamais été contre “significative” pourparlers avec la France.

Le président russe Vladimir Poutine s’est entretenu pour la dernière fois avec Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz fin mai. Au cours d’une conversation téléphonique à trois, les dirigeants ont discuté, entre autres, de l’état des pourparlers de paix russo-ukrainiens, selon le Kremlin.

Ce week-end, le journal allemand Bild am Sonntag a rapporté que Macron, Scholz et le Premier ministre italien Mario Draghi prévoyaient d’effectuer une visite conjointe à Kiev ce mois-ci.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire