Moscou sanctionne Trudeau et les dirigeants canadiens — RT World News

0
235

Le ministère des Affaires étrangères à Moscou a laissé entendre qu’Ottawa était en concurrence avec Washington dans sa “rage russophobe”

Le ministère russe des Affaires étrangères a sanctionné plus de 300 Canadiens en réponse à une décision similaire du gouvernement canadien. Livré mardi en réponse à ce qu’il appelle le «l’hostilité scandaleuse du régime canadien actuel», la liste des sanctions de Moscou comprend le premier ministre Justin Trudeau.

La liste comprend également les ministres des affaires étrangères et de la défense nationale, ainsi que la plupart des députés de la Chambre des communes du Parlement canadien.

Éléments pro-Bandera agressifs» au Canada sont également interdits, a révélé l’annonce russe, faisant référence au collaborateur ukrainien nazi de la Seconde Guerre mondiale, Stepan Bandera. Les personnes sanctionnées n’ont pas le droit d’entrer en Fédération de Russie.




L’année dernière, les troupes canadiennes ont été accusées par des groupes juifs d’avoir participé à l’entraînement de bataillons néonazis en Ukraine. Les médias ont également révélé que des responsables canadiens avaient rencontré en 2018 des membres du célèbre bataillon néonazi Azov.

Le ministère russe des Affaires étrangères a défendu sa dernière étape en déclarant que «chaque attaque russophobe, qu’il s’agisse d’attaques contre des missions diplomatiques russes, de fermetures d’espaces aériens ou de la rupture réelle par Ottawa des liens économiques bilatéraux au détriment des intérêts canadiens, recevra inévitablement une rebuffade décisive et pas nécessairement symétrique.”

L’annonce des sanctions par Moscou faisait suite à la déclaration du Canada selon laquelle il imposerait des sanctions à 15 responsables russes. Les sanctions d’Ottawa ont été annoncées avant une allocution virtuelle attendue au Parlement canadien du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui prévoit un discours similaire au Congrès américain mercredi.

LIRE LA SUITE:
Le Canada envoie des troupes à la frontière russe

Suivant les traces de son voisin du sud, le Canada a fermé son espace aérien et ses ports aux aéronefs et aux navires russes, expédié des millions de dollars d’aide militaire létale à l’Ukraine et interdit les importations de pétrole de Russie, bien que le Canada n’ait en fait importé aucun pétrole russe pétrole depuis 2019. La dernière série de sanctions d’Ottawa ajoute une poignée d’individus à une liste de centaines déjà ciblées depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire