Pourquoi l’herbe légale est-elle encore un long shot? – Mère Jones

0
268

Richard B. Levine/Levine Roberts/Zuma

Les faits comptent : Inscrivez-vous à la newsletter gratuite Mother Jones Daily. Soutenez nos rapports à but non lucratif. Abonnez-vous à notre magazine imprimé.

La plupart des Américains pensent qu’il est temps de légaliser l’herbe. Selon le Pew Research Center, 91% de notre République affirme que la marijuana devrait être autorisée à des fins médicales, et près des deux tiers soutiennent également sa légalisation à des fins récréatives. L’herbe récréative est déjà légale dans 18 États et décriminalisée dans 13 autres. Il semble que la légalisation fédérale n’est qu’une question de temps.

Mais le Congrès n’est pas toujours le meilleur canal pour faire de l’opinion publique une loi fédérale – il se trouve que c’est le seul que nous ayons. Ainsi, lorsque la Chambre a approuvé un projet de loi visant à décriminaliser la marijuana aujourd’hui, le vote s’est principalement déroulé selon les partis et est venu avec la connaissance qu’il n’y a pas aussi beaucoup d’espoir pour une légalisation complète.

Bien sûr, il y avait quelques transfuges de chaque côté. Deux démocrates—Reps. Henry Cuellar (Texas) et Chris Pappas (NH) ont voté contre le projet de loi. Trois républicains ont voté pour : les représentants Matt Gaetz (Floride), Brian Mast (Floride) et Tom McClintock (Californie). Et les défenseurs de la réforme de la drogue font maintenant face à un Sénat qui est au moins quelque peu sympathique, le chef de la majorité Chuck Schumer prévoyant de présenter sa propre législation. Mais il est peu probable que les démocrates remportent de nombreux votes républicains avec leur proposition actuelle, qui comprend des programmes d’équité sociale pour réparer les dommages causés aux communautés de couleur par la guerre contre la drogue. Nous sommes déjà venus ici. La Chambre a également voté pour légaliser l’herbe en 2020.

De plus, la position du président Biden n’est pas encore claire. Biden a toujours soutenu la guerre contre la drogue et l’année dernière, son administration a licencié cinq membres du personnel qui ont admis avoir consommé du cannabis dans le passé.

Je dirais qu’il y a un autre problème sous-discuté ici aussi : notre gérontocratie. En plus de l’opposition générale des républicains à l’herbe, c’est un autre facteur majeur qui afflige la perspective d’un pot légal. L’étude Pew note que seulement 32 % des Américains âgés de 75 ans et plus soutiennent la légalisation de l’herbe récréative et médicale, bien moins que tout autre groupe d’âge. Cela pourrait poser problème à la chambre haute du Congrès, qui compte 11 sénateurs de plus de 75 ans.

Donc, si vous vivez dans un état non légal, n’espérez pas. Le soutien écrasant du public – et la perspective d’une réalisation législative facile à vanter à mi-mandat – ne suffisent tout simplement pas à rallier les législateurs.

La source: www.motherjones.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire