Près de la moitié des abonnés de Biden sur Twitter sont des bots, selon les analystes

0
53

Près de 20% de tous les comptes sur la plateforme sont faux, selon la même recherche

Près de la moitié des 22,3 millions d’abonnés au compte Twitter du président Joe Biden ne sont pas de vraies personnes, a rapporté mardi Newsweek citant une analyse fournie par une petite entreprise de logiciels. La même mesure a été utilisée par Elon Musk pour suspendre son acquisition du géant des médias sociaux.

SparkToro, qui exploite un outil pour dire “faux” comptes sur Twitter à partir de comptes authentiques, a examiné le compte officiel @POTUS et a constaté que 49,3 % d’entre eux étaient inauthentiques. Le processus de sélection prend en compte plusieurs facteurs, des données d’activité aux photos de profil, pour déterminer s’il y a une personne réelle derrière chaque compte. La part des bots suivant Biden est plus élevée que pour la plupart, a déclaré la société.

La semaine dernière, le milliardaire Elon Musk a suspendu son acquisition de la plate-forme pour 44 milliards de dollars, affirmant que la société avait tort lorsqu’elle a déclaré que moins de 5% des comptes Twitter étaient “spam/faux”. Il a affirmé que le pourcentage réel était plus proche de 20 et a déclaré que le prix de rachat qu’il proposait aux actionnaires était basé sur l’estimation de la société, donc un ajustement était nécessaire.

Lui et le PDG de Twitter, Parag Agrawal, ont échangé une série de tweets sur le problème, l’exécutif vantant l’efficacité de Twitter dans la suppression des comptes non authentiques de la plate-forme. Twitter suspend 500 000 faux comptes par jour “généralement avant même que vous ne les voyiez” et verrouille des millions chaque semaine parce qu’ils sont soupçonnés d’envoyer des spams, a-t-il déclaré.

La société d’analyse a déclaré que Musk semblait avoir raison dans son évaluation, sur la base de ce qu’ils ont trouvé en vérifiant un échantillon de quelque 44 000 comptes Twitter publics actifs. Ils ont classé près d’un cinquième d’entre eux comme faux.

La métrique peut varier considérablement selon que les utilisateurs inactifs sont exclus de l’échantillon. SparkToro a également porté son attention sur les abonnés de Musk et a conclu que 23,42 % des comptes actifs et 70,23 % de tous les comptes abonnés à ses publications étaient des bots. Newsweek n’a pas précisé si l’échantillon d’abonnés de Biden analysé par l’entreprise avait été filtré pour l’activité.

En 2018, la société a réalisé une étude similaire sur le compte personnel du président de l’époque, Donald Trump, @realDonaldTrump. Sur les 54 millions d’abonnés qu’il avait à l’époque, 61% semblaient faux, a écrit SparkToro. Trump a depuis été dé-plateforme par Twitter.



La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire