Robot dirige un orchestre — RT World News

0
237

Bien que l’androïde EveR 6 de Corée du Sud ne puisse pas entendre, il est capable de mémoriser et de reproduire les mouvements d’un conducteur humain

Un robot a fait ses débuts en tant que chef d’orchestre en Corée du Sud, imitant le succès de plusieurs prédécesseurs ailleurs dans le monde. Les développeurs d’EveR 6 ont déclaré qu’ils prévoyaient de permettre à la machine d’improviser sur la route au lieu de simplement reproduire ce qu’elle a appris.

Vendredi dernier, EveR 6 a dirigé une performance de plus de 60 musiciens de l’Orchestre national de Corée devant un public de près de 1 000 personnes.

Le robot Android a travaillé à la fois indépendamment et collectivement avec un collègue humain.

La représentation de vendredi marquait la première fois dans l’histoire de la Corée du Sud qu’un robot était utilisé comme chef d’orchestre. Cependant, plusieurs autres modèles l’ont fait ailleurs ces dernières années.

Développé par l’Institut de technologie industrielle de Corée du Sud, l’androïde est programmé pour mémoriser et reproduire les mouvements d’un conducteur humain à l’aide de la technologie de capture de mouvement.


Des taxis autonomes apparaissent dans les rues de Moscou (VIDEO)

Alors qu’actuellement EveR 6 est “sourd” et ne peut pas improviser, ses créateurs ont révélé qu’ils travaillaient à l’ajout de ces fonctionnalités.

Song Joo-ho, un chroniqueur musical qui a assisté à la représentation, a été cité par les médias comme convenant que faire des gestes non programmés et réagir aux éventuelles erreurs des musiciens constituerait la prochaine grande étape pour la technologie.

S’exprimant lors d’une conférence de presse après l’une des répétitions d’EveR 6 à la fin du mois dernier, l’un des hommes derrière le projet, Lee Dong-wook, a exprimé l’espoir qu’à l’avenir, le robot atteindrait un stade “où un chef d’orchestre peut l’utiliser comme un outil auxiliaire demandant un rythme spécifique.”

Le chef d’orchestre Soo-Yeoul Choi, qui a répété avec l’androïde, a déclaré aux médias qu’il envisageait des scénarios dans lesquels de tels robots pourraient être utilisés comme aide à l’avenir. Il a noté, cependant, qu’à son avis, les machines étaient peu susceptibles de remplacer les conducteurs humains.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.



Laisser un commentaire