Singapour annule la gratuité des soins de santé Covid pour les personnes «non vaccinées par choix» – RT World News

0
37

Le gouvernement de Singapour ne couvrira plus les frais de santé des patients de Covid-19 s’ils choisissent de rester non vaccinés, a annoncé le ministère de la Santé du pays, dans le but apparent d’encourager les vaccinations.

« Actuellement, les personnes non vaccinées constituent une majorité importante de celles qui nécessitent des soins intensifs en milieu hospitalier et contribuent de manière disproportionnée à la pression sur nos ressources de santé », a déclaré le ministère dans un communiqué lundi, ajoutant que le même groupe constitue « l’essentiel des cas graves et en soins intensifs » et impose « une pression sur notre système de santé ».

Ainsi, à partir du 8 décembre 2021, nous commencerons à facturer les patients Covid-19 qui ne sont pas vaccinés par choix.

Alors que le gouvernement a déclaré que sa capacité de soins intensifs à 70 % est toujours “maniable” et que la grande majorité des infections ont été “doux” ou asymptomatiques ces derniers temps, il a noté que la pandémie est toujours « étirer notre main-d’œuvre dans le domaine de la santé » et une recrudescence des cas pourrait “submerger” le système hospitalier.

Ceux qui ont été partiellement vaccinés auront jusqu’au 31 décembre pour leur permettre de terminer leurs vaccinations pour les centimes du gouvernement, mais au-delà de cette date, ces personnes seront facturées pour tout traitement lié à Covid.

À l’exception des citoyens qui ont été testés positifs peu de temps après leur retour d’outre-mer, tous les Singapouriens étaient auparavant éligibles pour recevoir des vaccins et des traitements gratuits contre les coronavirus, ce qui, selon le gouvernement, était destiné à « éviter les considérations financières qui ajoutent à l’incertitude et à l’inquiétude du public lorsque Covid-19 était une maladie émergente et inconnue. »

Les personnes qui ne peuvent pas recevoir les vaccins, y compris les enfants de moins de 12 ans et d’autres souffrant de certaines conditions médicales, se verront toujours offrir des soins gratuits. Le ministère a ajouté que « les patients qui ne sont pas vaccinés par choix peuvent toujours recourir aux mécanismes de financement des soins de santé réguliers pour payer leurs factures, le cas échéant. »

Singapour a enregistré plus de 3 000 nouvelles infections quotidiennes en moyenne au cours des trois dernières semaines, a indiqué le ministère. Selon les données suivies par l’Université Johns Hopkins, elle a enregistré un peu plus de 220 000 cas au total depuis le début de la pandémie fin 2019, ainsi que quelque 511 décès.



Aussi sur rt.com
Abstinence & préservatifs ? Le chatbot AI à Singapour a abandonné après avoir donné d’étranges conseils sur le test positif pour Covid-19


Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici