Un drone frappe le domicile du Premier ministre irakien dans une “tentative d’assassinat ratée” au milieu des manifestations électorales – RT World News

0
41

L’armée irakienne a affirmé que le Premier ministre du pays, Mustafa al-Kadhimi, avait survécu à une tentative d’assassinat après qu’un drone a frappé sa résidence à Bagdad. L’attaque apparente intervient à la suite d’affrontements sur les résultats des élections.

La résidence du fonctionnaire a essuyé des tirs dimanche matin, heure locale.

La cellule des médias de sécurité de l’Irak a affirmé que l’attaque était un ” a échoué untentative d’assassinat contre le Premier ministre” qui impliquait une “drone piégé”. La Security Media Cell a ajouté qu’al-Kadhimi était “en bonne santé” et que les forces de sécurité prenaient « mesures nécessaires » au lendemain de l’attaque.

Des coups de feu ont également été signalés près de la maison d’al-Kadhimi dans la zone verte fortement fortifiée.

Peu de temps après que la nouvelle de l’attaque a été rendue publique, al-Kadhimi a publié une déclaration sur les réseaux sociaux indiquant qu’il n’avait pas été blessé.

“J’étais et suis toujours un projet de rédemption pour l’Irak et le peuple irakien. Les missiles de la trahison ne décourageront pas les croyants, et un cheveu ne sera pas ébranlé par la fermeté et l’insistance de nos forces de sécurité héroïques pour protéger le peuple, atteindre le droit et mettre la loi en place”, a déclaré le Premier ministre.

“Je vais bien, Dieu soit loué parmi mon peuple”, a-t-il poursuivi, avant d’appeler “calme et retenue de la part de tous” à la suite de l’incident “pour le bien de l’Irak”.



Aussi sur rt.com
Des dizaines de blessés à l’extérieur de la zone verte de Bagdad alors que des affrontements éclatent à propos des résultats des élections irakiennes (VIDEOS)


La tentative d’assassinat signalée a eu lieu juste un jour après que des affrontements tendus ont éclaté à Bagdad à propos des résultats des élections législatives du mois dernier. Plus d’une centaine de personnes ont été blessées vendredi alors que des manifestants tentaient de prendre d’assaut la zone verte de Bagdad, où se trouve la résidence du Premier ministre. La police anti-émeute a répondu aux manifestations avec des gaz lacrymogènes et aurait tiré des coups de feu en l’air. Plusieurs incendies ont été allumés dans la ville. Les rapports ont indiqué que les manifestants protestaient contre les lourdes pertes des partis chiites pro-iraniens d’Irak et la fraude électorale présumée, exigeant le recomptage des bulletins de vote en attendant la publication du résultat final du vote.

Hadi al-Amiri, le chef de l’Alliance des partis chiites Al-Fateh, a annoncé les résultats de l’élection “fabriqué” le mois dernier et a dit qu’il ne les accepterait pas. Le plus grand vainqueur du vote est considéré comme le mouvement nationaliste Saeroun dirigé par l’influent religieux chiite Muqtada al-Sadr, al-Sadr devrait désormais former un gouvernement de coalition.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici