Un pays bâti sur la guerre

0
44

Un discours prononcé à Boston le 30 mai 2022.

Aujourd’hui, nous nous réunissons en tant que Vétérans pour la paix le Jour du Souvenir d’une manière différente des autres groupes d’anciens combattants. Là-bas, il y a des dizaines de milliers de drapeaux américains, chacun représentant une personne du Massachusetts tuée dans une guerre. Les mémoriser est approprié, mais nous avons un message différent. Nous pleurons et nous souvenons de toutes les victimes de la guerre, des guerres mondiales à la Corée, au Vietnam, en Irak, en Afghanistan, en Libye, au Yémen, en Ukraine et bien d’autres. Dans le carnage, je me souviens des mots de Martin Luther King, Jr. : “le plus grand pourvoyeur de violence au monde – mon propre gouvernement.” Oui, la terrible invasion de l’Ukraine est un crime, mais tous les autres le sont aussi. Et de loin, la plupart des morts à la guerre ne sont pas des soldats mais des civils. Les estimations de ces décès sont de près de 2 millions en Corée, 2 à 3 millions au Vietnam, plus d’un million en Irak, des centaines de milliers en Afghanistan et au Yémen. Et c’est mon propre gouvernement qui en est responsable. Le gouvernement américain parle de crimes de guerre en Ukraine commis par la Russie et il y a sans aucun doute des crimes de guerre – la guerre elle-même est un crime. Mais les États-Unis ne reconnaissent même pas la Cour pénale internationale qui enquête sur les crimes de guerre et n’ont jamais été tenus responsables de leurs propres crimes de guerre, qui sont à une échelle exponentiellement plus grande.

Ce pays est bâti sur la guerre, le militarisme et la violence. Nous le voyons dans le nombre massif d’armes à feu détenues par des personnes et le grand nombre de fusillades de masse, y compris les dernières petites filles et garçons à Uvalde au Texas. On le voit dans les défilés militaires, les acclamations, USA USA, les violences policières principalement contre les personnes noires et brunes. Nous le voyons dans la police militarisée utilisant des armes normalement utilisées uniquement en temps de guerre. Nous le voyons dans l’énorme somme d’argent qui va aux entreprises qui produisent des armes de mort – Raytheon, Boeing, Northrup Grumman, Lockheed Martin et les autres. La guerre est bonne pour les affaires si vous êtes dans ce secteur. Nous le voyons dans des budgets militaires gonflés massifs, maintenant ajoutés, pour alimenter la guerre en Ukraine. Et notez que les seules personnes qui ont voté contre les 40 milliards de dollars pour l’Ukraine étaient les républicains. Nous le voyons dans de grandes sommes d’argent dépensées pour des armes nucléaires, qui ne peuvent jamais être utilisées sans provoquer un holocauste mondial et la fin de la civilisation, si en effet nous sommes vraiment un peuple civilisé.

Et ces drapeaux là-bas – les gens disent qu’ils honorent les personnes représentées par ces drapeaux, leur sacrifice. Mais dans les guerres des 70 dernières années, pour qui ont-ils sacrifié leur vie ? C’était pour l’impérialisme américain, les grandes entreprises, les marchands d’armes de la mort. Ce qu’Eisenhower appelait le complexe militaro-industriel s’appelle maintenant le MICIMATT par Ray McGovern – le complexe militaire et industriel du Congressional Intelligence Media Academic Think Tank. Les États-Unis ont connu un échec spectaculaire au Vietnam, en Irak, en Afghanistan et pourtant nous continuons sur cette voie du militarisme et de la guerre. Et en ce jour, nous devons nous souvenir de toutes les victimes de la guerre et crier que les principales victimes de la guerre sont des civils – hommes, femmes et enfants. La guerre n’est jamais la réponse. En Ukraine, il doit y avoir des négociations sérieuses et la fin de la guerre. Les sanctions sont une autre forme de guerre. Ils ne fonctionnent presque jamais dans le but pour lequel ils sont destinés et ils nuisent à de nombreuses autres personnes que celles vers lesquelles ils sont dirigés. Alors que nous nous souvenons des victimes de la guerre, nous devons travailler pour changer la culture du militarisme et de la guerre en une culture de non-violence et de paix.

Source: https://www.counterpunch.org/2022/06/03/a-country-built-on-war/

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire