Une métropole de 14 millions de personnes confinées non vacillées chez elles – RT World News

0
43

Les contrevenants à Manille, la capitale des Philippines, peuvent s’attendre à être condamnés à une amende, à la prison ou aux deux

Les autorités de Manille, la capitale des Philippines, ont interdit aux personnes non vaccinées de quitter leur domicile, sauf pour acheter des produits de première nécessité, aller travailler et faire de l’exercice. Les contrevenants se verront infliger de lourdes amendes, une peine de prison ou les deux.

La décision, qui affecte environ 14 millions de personnes vivant dans la région métropolitaine de Manille, a été annoncée le 3 janvier. En vertu de la nouvelle réglementation, ceux qui n’ont pas reçu deux doses de vaccin Covid doivent rester chez eux, avec seulement quelques exemptions accordées : acheter des produits de première nécessité et demander de l’aide médicale, se rendre au travail et faire de l’exercice en plein air à proximité de leur lieu de résidence. Ceux qui travaillent dans un bureau doivent passer un test Covid toutes les deux semaines à leurs frais. Ces tests auraient coûté 100 $ ou plus dans certains cas.

Les lieux désormais interdits aux personnes non vaccinées comprennent les cafés, les restaurants et les centres commerciaux, ainsi que tous les modes de transport en commun. Les personnes qui enfreignent les règles peuvent s’attendre à une amende pouvant aller jusqu’à 1 000 $ ou à une peine de prison pouvant aller jusqu’à six mois. De plus, selon les médias, les contrevenants peuvent être passibles d’une amende et d’une peine de prison.

Les restrictions resteront en place jusqu’au 15 janvier au moins, bien que cette période puisse être prolongée si le nombre d’infections continue d’augmenter.




Les autorités de la région métropolitaine de Manille ont expliqué la nécessité de mesures plus strictes en disant que «Malgré la disponibilité des vaccins, un certain nombre de personnes choisissent catégoriquement de ne pas se faire vacciner,« avec les non vaccinés finissant par finir »alourdir indûment le système de santé au détriment de la santé publique.

Certains Philippins se sont tournés vers les médias sociaux pour exprimer leur frustration face à la décision des autorités, un utilisateur, par exemple, qualifiant la nouvelle réglementation de “pur acte de discrimination.

Près de 70% des habitants de la métropole sont déjà vaccinés contre Covid, mais la région a connu un énorme pic de cas le mois dernier, passant de 24 le 12 décembre à 2 600 le 30 décembre.

Les non vaccinés ont également été ciblés ailleurs dans le monde. Par exemple, en Autriche, ceux qui n’ont pas été vaccinés contre Covid ont été mis en quarantaine à la mi-novembre, la vaccination devenant obligatoire pour tous à partir du 1er février. Les contrevenants peuvent s’attendre à de lourdes amendes. Le gouvernement allemand envisagerait également d’emboîter le pas.

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici