1 jeune adulte sur 3 aux États-Unis vit avec des parents plus âgés – sondage – RT World News

0
273

Selon un récent sondage Pew Research qui montre le pourcentage de “maisons multigénérationnelles” a plus que doublé au cours des 50 dernières années.

De tous les hommes et femmes âgés de 25 à 29 ans, près du tiers (31 %) vivent dans des ménages multigénérationnels. Même parmi les 30 à 34 ans, plus d’un sur cinq (22 %) vit avec une autre génération, généralement des parents.

Ces chiffres sont nettement plus élevés qu’ils ne l’ont été pour les générations précédentes, ce qui suggère que les difficultés financières peuvent être un facteur dans la décision de retourner vivre avec des parents plus âgés.

Aux fins de l’enquête, “ménages multigénérationnels” inclure tous les foyers comptant au moins deux générations d’adultes âgés de 25 ans et plus, ou “génération sautée” foyers tels que les grands-parents vivant avec des petits-enfants de moins de 25 ans. Lorsque l’on inclut toutes les tranches d’âge, 18 % des Américains vivent dans des ménages multigénérationnels, un chiffre en constante augmentation depuis les années 1970.

Cependant, l’analyse des données par âge donne des révélations surprenantes. Parmi les jeunes hommes de 25 à 29 ans, pas moins de 37 % vivent dans une maison multigénérationnelle. En élargissant le champ de 18 à 34 ans, vivre avec ses parents est la configuration de ménage la plus courante pour les jeunes hommes, et ce depuis plus de 10 ans.

Les femmes aussi vivent de plus en plus dans des maisons multigénérationnelles, bien qu’elles soient moins susceptibles de le faire que les hommes. Parmi les personnes âgées de 25 à 29 ans, plus du quart (26 %) vivent dans de tels ménages.

Ces chiffres peuvent sembler surprenants compte tenu des normes sociales de la société américaine. Généralement, les jeunes “quitter le nid” après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, trouver un emploi ou partir à l’université. Cependant, comme même la plupart des emplois de premier échelon exigent désormais un diplôme universitaire, ceux qui n’ont qu’un diplôme d’études secondaires peuvent avoir du mal à trouver du travail – un fait reflété dans leur surreprésentation parmi les jeunes adultes vivant avec leurs parents.




L’obtention d’un diplôme n’est pas non plus la panacée – les frais de scolarité ont grimpé en flèche au cours des dernières décennies et le fardeau de la dette étudiante a forcé les diplômés à retourner temporairement chez leurs parents s’ils ne peuvent pas trouver un emploi bien rémunéré (ou un groupe de colocataires compatibles pour réduire la pression financière). Alors que l’enquête Pew n’incluait pas les jeunes adultes vivant avec des colocataires non apparentés du même âge, ces conditions de vie sont devenues plus populaires car les jeunes adultes attendent plus longtemps pour se marier et fonder une famille – souvent pour des raisons financières.

Le montant croissant de la dette assumée par les jeunes Américains signifie que même lorsqu’ils sont en mesure de trouver un emploi, cela peut ne pas payer suffisamment pour permettre l’indépendance financière. Une enquête Pew de 2017 a révélé que si seulement 5,1 % des 25 à 35 ans étaient au chômage, 15 % d’entre eux vivaient avec leurs parents, soit environ le double de la proportion de ceux de la génération de leurs grands-parents.

Depuis 2000, les Américains de moins de 40 ans ont représenté près de la moitié de l’augmentation de la population des ménages multigénérationnels, bien qu’ils ne représentent que 17 % de la croissance démographique globale.

Le nombre de jeunes Américains revenant vivre avec une famille plus âgée a bondi pendant la récession de 2008. L’effondrement économique qui a accompagné la pandémie de Covid-19 au cours des deux dernières années a produit un effet similaire. Au cours des premiers mois de l’épidémie, 3 millions d’adultes américains sont revenus vivre avec leurs parents, soit 32 millions d’adultes vivant avec des parents ou des grands-parents – un record, selon Zillow.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

La source: www.rt.com

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Laisser un commentaire