« À la tombée de la nuit, ils sont venus et ont tué » : l’autre guerre du Soudan | Nouvelles des réfugiés

0
271

Site de réfugiés de Borota, Tchad – Le soleil de fin d’après-midi s’abattait alors qu’un garçon d’à peine trois ans ramassait une douille sur le sol poussiéreux. Dans ses petites mains, le reste de guerre brillant ressemblait au plus lourd des jouets.

À proximité, un groupe de femmes a émergé de leurs abris de fortune confectionnés à partir de vêtements aux couleurs vives noués sur des bâtons de bois. Une chanson retentit au loin – son rythme entraînant en contradiction avec les histoires poignantes de meurtre, d’évasion et d’agonie qui sont chuchotées dans ce coin reculé de l’est du Tchad.

“Alors que la nuit tombait, ils sont venus et ont tué”, a déclaré Zara Khan Umar, une réfugiée de la région soudanaise voisine du Darfour qui a maintenant trouvé refuge dans un campement informel à Borota. “Tous les hommes qu’ils trouvent sur leur chemin, ils les tuent.”

L’homme de 40 ans est l’une des plus de 90 000 personnes qui ont traversé la frontière ces dernières semaines pour échapper aux combats qui se sont emparés du Soudan. À la mi-avril, une rivalité entre le chef de l’armée soudanaise, Abdel Fattah al-Burhan, et le commandant d’un groupe paramilitaire connu sous le nom de Forces de soutien rapide (RSF), Mohamed Hamdan “Hemedti” Dagalo, a explosé en guerre. Alors que la capitale soudanaise, Khartoum, a été le principal théâtre de bataille jusqu’à présent, les combats se sont également étendus dans les villes de la région du Darfour, fatiguée par le conflit.

Là-bas, la recrudescence de la violence a rapidement pris une dimension intercommunautaire, opposant des hommes arabes armés à des combattants de l’ethnie Masalit dans des affrontements que témoins et rescapés ont qualifiés de féroces.

Source: https://www.aljazeera.com/features/longform/2023/5/30/as-the-night-descended-they-came-and-killed-sudans-other-war

Cette publication vous a-t-elle été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des voix : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.



Laisser un commentaire